En Italie, cet artiste a vendu une œuvre invisible près de 15 000 €

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez nos solutions pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

Il y a quelques jours, un artiste italien prénommé Salvatore Garau a vendu aux enchères une œuvre inédite et très conceptuelle. Baptisée “Io Sono” (traduisez par “Je Suis”), cette “sculpture” a l’étrange particularité d’être… invisible !

Proposée le 18 mai dernier autour de 6000 euros par la maison de ventes Art Rite à Milan, l’œuvre de Salvatore Garau a vu son prix décoller pour une vente finalisée à 14 820 euros.

L’heureux acquéreur de cette sculpture invisible s’est vu remettre un certificat d’authenticité et devra respecter les consignes de l’artiste : la création devra être installée dans une “maison privée, au centre d’une pièce vide dans un carré de 150cm de diamètre marqué par du ruban adhésif sur le sol”.

Visiblement très philosophe l’artiste justifie son idée en expliquant que “le vide n’est rien d’autre qu’un espace plein d’énergie et même si nous le vidons et qu’il ne reste plus rien, selon le principe d’incertitude de Heisenberg, ce rien a un poids”.

Quoi qu’il en soit, cette actualité créative fait évidemment sourire sur les réseaux sociaux et montre encore une fois la particularité de l’art contemporain qui ne semble décidément par avoir de limite.

Salvatore Garau

Crédits : Salvatore Garau

“Bouddha en contemplation”

Ci-dessous, voici l’œuvre “Bouddha en contemplation”. Une précédente création de l’artiste italien Salvatore Garau, elle aussi invisible…

Crédits : Salvatore Garau
S’abonner
Notifier de
guest
13 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Rastignac
Rastignac
3 mois il y a

La seule question valable est celle-ci : Mais comment un homme a-t-il pu accepter cette imposture grotesque en achetant ce qui n’existait pas ?

Zians
Zians
4 mois il y a

Un carré de 150cm de diamètre …
Pas facile tous les jours !

Last edited 4 mois il y a by Zians
Nicolas
Nicolas
4 mois il y a

Plus qu’à déclarer qu’on la lui a volée lors d’un cambriolage

Nums
Nums
4 mois il y a

Rien de nouveau… Yves Klein l avait déjà fait avec ses oeuvres picturales immatérielles ! Ce travail est donc une contrefaçon… Je demanderai bien une expertise 🙂

Bibi
Bibi
4 mois il y a

Inutile de savoir dessiner, peindre, sculpter… Avoir une idée maline et loufoque suffit, si on a le culot ou la candeur de les mettre en pratique. Il y aura toujours des gogos pour payer et des gagas pour commenter. Rien de tel que ce genre de mystification pour exciter un délire mystique chez les gogos comme les gagas. C’est à pleurer de rire…

Fred
Fred
4 mois il y a
Reply to  Bibi

Gagas dont tu fais partie donc.
🙂

Bibi
Bibi
4 mois il y a

Le règne des bonimenteurs à son apogée.

Bibi
Bibi
4 mois il y a

De plus en plus fort dans le “n’importe quoi” ! Il y avait déjà le genre “d’artiste” con-temporain qui vendait des toiles blanches neuves peintes en blanc, celui qui vend de vieilles toiles blanches maculées de salissures naturelles, tous les deux gonfles d’un discours loghorréique fumeux sur la “physique quantique” et “l’énergie du vide” (ahaha) et voici, à présent, celui qui vend carrément ce “vide” avec un “brevet de garantie” ! C’est du grand ART ! On se souvient du conte sur les habits de gala du roi qui se balade nu, vêtu d’un habit imaginaire payé à prix d’or… Lire la suite »

Phil
Phil
4 mois il y a

En principe un diamètre est rond et non carré.
L’artiste est plutôt doué en force vente !!!

philippeaula@gmail.com
4 mois il y a
Fred
Fred
4 mois il y a

C’est déjà le 1er avril ? Il y en a qui ont vraiment des sous à gaspiller (il n’y a pas d’autre mot). On touche vraiment le fond.

Veiniere
Veiniere
4 mois il y a
Reply to  Fred

Pas du tout d’accord c’est donner trop de valeur à l’argent de considérer que l’argent peut se ´gaspiller’
Je suis étonné d’un si petit résultat, cela dit je pense que l’acheteur a fait une très bonne affaire et devrait bientôt la revendre bien plus cher.
Le vide, le rien n’est pas à son prix

Veiniere
Veiniere
4 mois il y a
Reply to  Fred

Et puis pas de frais de transport, pas de frais d’entretien, pas de risque de vol.
Peut-être aussi une fiscalité intéressante dans le cas d’achat par une société ?
Cela fait plaisir si on met ce résultat en parallèle avec une production d’œuvres d’art de dimension XXXL, écologiquement irresponsable et citoyennement dictatoriale par occupation forcée de l’espace