Cette pub vegan “gore” diffusée en TV a fait l’objet de 60 plaintes au Royaume-Uni

Depuis sa création en 2012, l’association Vegan Friendly œuvre pour démocratiser et sensibiliser sur les bienfaits d’une alimentation végétalienne au quotidien. Mais récemment, elle a surtout défrayé la chronique au Royaume-Uni en dévoilant une publicité jugée “gore” au point d’être censurée.

La publicité intitulée “Make The Connection” s’articule autour d’une discussion entre 3 personnes sur l’impact de la crise climatique sur les animaux pendant qu’ils sont en train de manger du porc au caramel, un hamburger et un fish and chips. Un discours jugé hypocrite entrecoupé par des extraits où l’on observe des animaux en état de souffrance ainsi que des plans et bruits de bouche désagréables.

Suite à sa diffusion, 63 plaintes ont été déposées par des téléspectateurs britanniques auprès de l’ASA, l’autorité publique britannique de régulation de l’audiovisuel soit l’équivalent de l’ARCOM (ex-CSA) en France. En effet, ils ont trouvé la publicité très difficile à regarder, notamment à cause des extraits montrant une “violence gratuite envers les animaux”. Beaucoup d’entre eux ont également ressenti un “fort sentiment de culpabilité” et se sont sentis “offenser du fait qu’ils consomment de la viande”.

Face à ces retours, Vegan Friendly a tenu à rappeler que son objectif premier était bien évidemment d’interpeller l’opinion publique afin d’inciter à remettre en question les modes de consommation. Cependant l’ASA a statué en faveur des spectateurs en interdisant la diffusion de la publicité et en encourageant l’association à ne plus utiliser ce genre d’images.

Bien que l’opération ait été de courte durée pour l’ONG, elle lui aura tout de même permis de diffuser ses valeurs et son message grâce à “l’effet Streisand”, ce phénomène qui veut qu’interdire quelque chose finit par prodiguer l’effet inverse en lui donnant une plus grande visibilité. Pour de nombreuses marques, le bannissement reste d’ailleurs une stratégie payante et bénéfique leur assurant une certaine publicité, bonne comme mauvaise.

Un axe de communication régulièrement utilisé par l’association PETA qui n’hésite pas à jouer la carte de la provocation. Souvenez-vous que dans sa précédente opération marketing, l’association a lancé une gamme de vêtements et accessoires… en “cuir humain“.

S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
LVSCCULAO
LVSCCULAO
5 mois il y a

Le vegan, c’est un peu un gros boulet à la crème de soja.

Mary
Mary
27 jours il y a
Reply to  LVSCCULAO

Et alors le viandard !!!! 2 neurones et encore…