Les violences conjugales ne concernent pas que la vie d’un couple : elles touchent aussi (évidemment) les enfants et influencent leur éducation et leur vie. Plusieurs études tendent en effet à prouver que les enfants qui ont grandi dans un univers de violences conjugales auront plus de probabilités de reproduire ces gestes une fois adultes.

Aux États-Unis, l’association Joe Torre Safe at Home Foundation se bat au quotidien pour sensibiliser aux conséquences des violences conjugales sur l’éducation. En collaboration avec l’agence gyro New York, l’association révèle une campagne print absolument choc (et brillante) pour ouvrir les yeux sur cette cause. Chaque visuel met en avant une tête d’enfant dont le cerveau est apparent. Et si on regarde les cerveaux de plus près, on prend alors conscience de la présence de dessins mettant en scène… les violences conjugales.

L’association Joe Torre nous livre ici ce qui se fait de mieux en matière de campagne print de sensibilisation : une cause forte, des visuels chocs et surtout des messages percutants en baseline, comme “Une fois qu’ils le voient, ça reste en eux” ou encore “Toutes les cicatrices ne sont pas visibles”. Pour en savoir plus sur l’association et ses différentes actions, cliquez ici.

Imaginé par : Joe Torre Safe at Home Foundation et gyro New York
Source : adweek.com

Vous aimerez aussi