Sorti dans les salles obscures depuis peu, le film Geostorm joue (une fois de plus) la carte des conditions climatiques extrêmes. Pour résumer le scénario : un réseau de satellites contrôle le climat et protège les populations… jusqu’au jour où le système se dérègle et où une crise climatique sans précédent se prépare. Repoussé depuis plus de deux ans, le film est enfin sorti au cinéma et d’après les premières critiques… il est loin de faire l’unanimité.

Malgré tout, Warner Bros. a offert à son long-métrage une opération de communication plutôt créative et amusante. En collaboration avec l’agence thinkmodo, Warner a eu l’idée de piéger un taxi et ses clients pour leur faire vivre des conditions climatiques extrêmes. À New York, l’agence a donc littéralement transformé une rue en zone ravagée par une tempête de neige extrême. En utilisant de la neige acrylique, la zone a entièrement été maquillée et des acteurs se sont prêtés au jeu pour simuler des passants transformés en véritables glaçons.

Une fois à bord des taxis piégés, les clients ont été exposés à un faux journal télévisé annonçant que la ville a entièrement été ravagée par une tempête de neige. Puis le véhicule débarque sur les “lieux du crime” et les passants découvrent, ébahis, une rue fantôme entièrement détruite par la tempête.

Un prank amusant et créatif (qui comme toutes les initiatives du genre dégage souvent un aspect “fake” invérifiable), qui permet tout de même à Warner Bros. de communiquer de manière insolite sur la sortie du film catastrophe. On souligne le travail de l’agence thinkmodo qui a littéralement transformé la zone pour donner aux taxis l’impression de se retrouver au coeur du scénario d’un film catastrophe.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Crédits : Warner Bros.

Imaginé par : Warner Bros. et thinkmodo
Source : mashable.com