“À travers les fenêtres” : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie

Avec la pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement, le monde a dû apprendre à vivre avec de nouvelles contraintes et avec lui, des millions de professionnels et de particuliers ont dû repenser leurs habitudes. Un nouveau mode de vie qui a donné des idées à la photographe Rania Matar qui vient de dévoiler son tout dernier projet baptisé “Across Windows” (traduisez “À travers les fenêtres”).

L’artiste a réalisé une série de portraits en appliquant les mesures de distanciation à la lettre en photographiant ses modèles chez eux… à travers les fenêtres de leur domicile. Rania a démarré par des clichés de ses amis dans un premier temps avant que le projet ne devienne communautaire par le bouche-à-oreille dans différentes villes du Massachusetts (États-Unis), où vit l’artiste.

Un projet à la fois créatif et touchant qui marque le symbole d’un bouleversement auquel nous sommes tous confrontés. Née en 1984 au Liban, Rania Matar expose aujourd’hui dans le monde entier. Ses clichés “Across Windows” seront exposés du 16 janvier au 9 mai 2021 au Cornell Fine Arts Museum à Winter Park en Floride. Ci-dessous, vous retrouverez une sélection de photographies issues de son site raniamatar.com.

Et si vous aimez les projets photo créatifs, on vous conseille de (re)découvrir celui de Chris Porsz, qui s’est lancé le défi fou de photographier les mêmes personnes au même endroit… 40 ans plus tard.

Across Windows : la photographe Rania Matar adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : la photographe Rania Matar adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : la photographe Rania Matar adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : la photographe Rania Matar adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
Across Windows : cette photographe adapte ses portraits à la pandémie
Crédits : Rania Matar
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires