Lorsqu’il s’agit de photographie créative, vous nous connaissez, on est toujours à l’affût ! Eh bien aujourd’hui, nous vous avons déniché un petit concept qui est plutôt original et bien pensé, exécuté par un photographe de renom. Celui-ci aime à dire qu’il est magicien, car il arrive à compiler douze moments en un seul. On vous explique tout, c’est parti !

Durant ces dernières années, Pelle Cass a travaillé sur une série photo (encore en développement à ce jour), intitulée Crowded Fields (littéralement, terrains bondés). Son projet étant axé sur les sports, il se rend à des matchs où il y photographie autant qu’il peut. En quoi consiste sa façon de faire ? Pelle prend des centaines de photos d’une même scène (ici, un lieu sportif) et les compile sur un seul cliché. Simple, non ? Pourtant, il fallait y penser.

Avec son art, Pelle Cass capture comment les gens interagissent avec un endroit ou un environnement au fur et à mesure du temps, présentant donc une sorte d’historique visuel des coïncidences qui parfois se produisent. Depuis 2017, Pelle s’est tourné vers le monde sportif, en s’attardant en particulier sur des événements étudiants.

Le résultat ? Des photos complètement bondées de monde, qui sont en réalité les mêmes joueurs. Un peu à la manière d’un timelapse, ce type de photo peut même condenser une heure de match dans un seul et même cliché ! Le photographe explique :

J’ai toujours été fasciné par le corps en mouvement et l’étrangeté du temps. Pour réaliser mes compositions, je mets mon appareil sur mon tripod, prend énormément de photos, puis je combine les silhouettes sélectionnées en une seule photographie finale, un peu comme un timelapse. Je ne change rien, pas un pixel. Je sélectionne simplement quoi garder et quoi enlever. Tout ceci est arrivé précisément comme vous le voyez, mais juste pas au même moment.

Pendant un même match, il arrive que Pelle puisse prendre jusqu’à 1000 clichés, pour pouvoir ensuite créer des combinaisons de mouvements infinies. Et même si le photographe continue d’utiliser ce processus pour d’autres situations (dans des parcs, des trottoirs), c’est le sport qu’il préfère montrer. Son travail s’y prête plus, mais aussi, change définitivement toutes les préconceptions à propos de la photographie sportive.

Néanmoins, on aurait tendance à automatiquement penser : c’est un maître de Photoshop. Mais il paraît qu’il y aurait une subtile petite astuce que le photographe utiliserait, au lieu d’une simple technique de collage rapiécé. Le détourage serait beaucoup trop fastidieux, non ? De nombreuses personnes s’en étonnent et zooment au maximum ses photos pour réussir à résoudre cette énigme, mais Pell suggère que son travail a cet effet “parce que tout ce que je fais est complètement vrai, même si cela inclut quelques petits trucages.”

Peu importe, il n’empêche que ses photos sont superbement créatives et sont la preuve irréfutable qu’on peut encore innover dans le domaine de la photographie sportive. On adore !

Pelle Cass Photo Sport Timelapse

Crédits : Pelle Cass

Pelle Cass Photo Sport Timelapse

Crédits : Pelle Cass

Pelle Cass Photo Sport Timelapse

Crédits : Pelle Cass

Pelle Cass Photo Sport Timelapse

Crédits : Pelle Cass

Pelle Cass Photo Sport Timelapse

Crédits : Pelle Cass

Pelle Cass Photo Sport Timelapse

Crédits : Pelle Cass

Pelle Cass Photo Sport Timelapse

Crédits : Pelle Cass

Pelle Cass Photo Sport Timelapse

Crédits : Pelle Cass

Imaginé par : Pelle Cass
Source : thisiscolossal.com

Vous aimerez aussi