Ceux qui vivent à Paris le savent : le métro, c’est bien pratique, mais ça peut vite se transformer en véritable supplice. Certaines lignes ont pour réputation d’être très régulièrement bondées au point d’être quasiment inaccessibles sans se coller aux autres comme des sardines dans la rame. Et parmi les lignes qui connaissent cette fameuse surpopulation souterraine, il y en a une en particulier qui trône en maître : la fameuse ligne 13.

La ligne 13 de la RATP, qui relie Châtillon-Montrouge à Saint-Denis Université et Gabriel Péri Asnières-Genevilliers, traverse la capitale dans son intégralité et transporte chaque jour plus de 600 000 usagers. Elle est réputée pour être la pire ligne de métro car bondée à n’importe quelle heure de la journée. Alors, pour dénoncer ces conditions de transport désastreuses, un collectif a eu l’idée de mettre en place une opération plutôt… étonnante !

À l’origine de l’idée que nous allons vous présenter aujourd’hui, on retrouve le collectif Omerta Project, habitué à ces opérations “coup de poing” dans la capitale, qui a eu l’idée de transformer une rame de métro de la ligne 13 en véritable “enclos à bétail”. Partant du principe que les usagers de cette ligne sont obligés de s’entasser comme des animaux dans un enclos, les membres de ce collectif ont eu l’idée de remplir cette fameuse rame de foin, ce dimanche 9 décembre 2018, avec des écriteaux “enclos à bétail”. L’idée avait d’ailleurs été teasé la veille sur le compte Instagram du collectif Omerta Project.

Une initiative originale qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes. Mission accomplie pour le collectif Omerta Project qui nous ouvre les yeux sur la réalité de ces Parisiens qui prennent chaque jour cette fameuse ligne 13 et ses conditions de transport déplorables. Une idée qui, on l’espère, fera réagir la RATP qui ne s’est pas encore exprimée sur le sujet et qui aurait pu aussi être déclinée dans la ligne 9… Les connaisseurs savent de quoi on parle. 😉

Crédits : Omerta Project / Instagram

Crédits : Omerta Project / Instagram

Crédits : Omerta Project / Instagram

Crédits : Omerta Project

Crédits : Kenji_Yrb / Twitter

Crédits : Kenji_Yrb / Twitter

Crédits : Kenji_Yrb / Twitter

Crédits : Kenji_Yrb / Twitter

Imaginé par : Omerta Project
Source : 20minutes.fr