7 objets du quotidien qui existent en version biodégradable pour lutter contre le plastique

Avec les graves problèmes de pollution liés à notre consommation excessive et souvent inutile du plastique, il est temps de changer nos habitudes. C’est pourquoi de plus en plus d’acteurs mettent toute leur créativité à concevoir des alternatives d’emballages 100% biodégradables.

Oui, car selon Citeo, le plastique est malheureusement un des déchets les moins recyclé, avec un taux de 26,5% par rapport au papier-carton, qui s’élève lui à 68%. Une marge qu’il faut combler en agissant rapidement.

Il nous faut changer nos habitudes du quotidien. Vous pouvez commencer par refuser les couverts jetables qu’on vous donne dans vos livraisons à emporter, ne pas prendre les sacs plastiques à usage unique (même s’ils commencent à se faire rares), acheter des vêtements éco-responsables, ou encore éviter d’emballer des produits qui n’en ont pas besoin, etc…Des petits gestes qui comptent énormément lorsqu’on les accumulent.

On tient à vous préciser, par exemple, qu’en Europe : seulement 25 % du plastique est recyclé : un processus d’ailleurs très gourmand en énergie et en eau. La solution la plus efficace ? Bannir le plastique et ces emballages superflus autant que possible. Depuis 2017, la France interdit les sacs non biodégradables dans les magasins. Et en 2020, d’autres produits seront exclus du commerce, comme les cotons-tiges et la vaisselle jetable. Tout ça va dans la bonne direction.

L’environnement est un sujet d’inquiétude pour la majorité des Français et pour beaucoup de populations dans le monde. En collaboration avec Business Insider France, voici une sélection de 7 objets du quotidien, dont il existe une alternative biodégradable, et qui méritent d’être connus.

Découvrez le premier baromètre de l’économie positive et durable du site média Business Insider France, qui a mesuré l’impact des préoccupations environnementales sur la consommation et les attentes concernant l’éco-responsabilité des entreprises.

Article sponsorisé par Business Insider France


Initiative n°1
Le sac “plastique” qui fait pousser des légumes

En Allemagne, le supermarché Edeka à Francfort-sur-le-Main a imaginé des sacs “plastiques” biodégradables qui contiennent des graines afin de les planter sous terre. Objectif : les utiliser pour vous permettre de cultiver vos propres légumes.

Chaque sac FEEDitBAG comporte une petite capsule qui contient des graines (de tomates, de poires, de poivrons, de fraises, …) avec des instructions de plantation. Et c’est là où c’est très intelligent, car il suffit de remplir le sac de tous les déchets organiques de votre consommation (épluchures, etc…) et de le planter sous terre. Il fallait y penser !

Crédits : FEEDitBAG
Crédits : FEEDitBAG

Initiative n°2
Le cornet de frites biodégradable

En Italie, trois étudiants en design ont imaginé un projet de packaging 100% biodégradable : un cornet de frites entièrement créé à partir de pelures de pommes de terre.

Oubliez le plastique ou le carton : ce cornet ingénieux est un véritable emballage alimentaire, constitué de composants amylacés et de fibres qui, après macération et une phase de séchage naturel, acquièrent la capacité de se lier entre elles et de durcir. C’est via ce procédé que le fameux cornet a pu voir le jour. Une innovation baptisée “Peel Saver” qui peut être jetée dans la nature… pour le grand bonheur des oiseaux.

Crédits : Simone Caronni, Pietro Gaeli et Paolo Stefano Gentile
Crédits : Simone Caronni, Pietro Gaeli et Paolo Stefano Gentile
Crédits : Simone Caronni, Pietro Gaeli et Paolo Stefano Gentile
Crédits : Simone Caronni, Pietro Gaeli et Paolo Stefano Gentile

Initiative n°3
Un emballage à base de fruits

La designeuse Emma Sicher s’est lancée dans un projet écologique et créatif baptisé “From Peel to Peel”. Le principe : créer des emballages alimentaires 100% biodégradables en utilisant des restes de fruits et de légumes, dans l’objectif bien évidemment d’offrir une alternative durable au plastique ou au carton.

Une superbe initiative qui montre que le packaging peut également être respectueux de l’environnement et s’intégrer parfaitement au cœur de notre écosystème. Pour en savoir plus sur Emma Sicher et sur son projet, rendez-vous sur son profil Behance.

Crédits : Emma Sicher
Crédits : Emma Sicher
Crédits : Emma Sicher
Crédits : Emma Sicher
Crédits : Emma Sicher

Initiative n°4
La bouteille de vin en fibre de lin

Cette jeune société a retenu notre attention, et cocorico, elle est toulousaine. Green Gen Technologies a en effet mis au point un concept de bouteille surprenant qui a la particularité d’être produite sans utiliser de verre, ni de plastique : elle est végétale et bien entendue biodégradable. Cette innovation, qui a nécessité pas moins de 4 années de recherche et développement, a permis de donner naissance à une bouteille design, qui a la particularité d’être composée de fibre de lin et de résine de pin.

Crédits : Green Gen Technologies
Crédits : Green Gen Technologies

Initiative n°5
Des couverts conçus à base de noyaux d’avocats

À lui seul, le Mexique est responsable de 50% de la production mondiale d’avocats. C’est donc tout naturellement que les industriels du pays se sont mis à réfléchir aux différents usages qu’ils pourraient faire de cette denrée.

La société BioFase commercialise des couverts jetables et biodégradables, créés à partir de noyaux d’avocats. Des couverts biodégradables et qui peuvent se désagréger sans polluer au bout de 240 jours. Le choix des graines d’avocats comme matériau n’est pas anodin : ces dernières finissent en général brûlées dans des décharges et ne sont donc pas utilisées. BioFase prend donc contact avec les sociétés qui transforment les avocats en guacamole ou en huile, pour donner une nouvelle vie aux noyaux.

Crédits : BioFase
Crédits : BioFase

Initiative n°6
Un emballage à base de savon

Saviez-vous que dans le monde, 1 million de bouteilles plastiques sont achetées chaque minute… et 50% pour un usage unique. Dramatique n’est-ce pas ? Alors pourquoi ne pas démarrer les changements de mentalités directement dans votre salle de bain avec notamment les produits d’hygiène et autres gels douche qui sont d’énormes consommateurs de plastique ?

C’est pourquoi la designeuse Mi Zhou a eu l’idée d’utiliser un matériau insolite et 100% biodégradable pour lutter contre ces emballages plastiques : le savon. Non seulement le design de ces nouveaux contenants sont visuellement beaux, mais en plus ils permettraient de limiter grandement la consommation inutile d’emballage. Une initiative importante quand on sait que dans une vie, on utilise en moyenne 800 bouteilles de shampoing !

Crédits : Mi Zhou
Crédits : Mi Zhou
Crédits : Mi Zhou

Initiative n°7
Un t-shirt biodégradable à partir d’algues

Afin d’accélérer le mouvement du développement durable, la marque VolleBak a conçu un t-shirt, uniquement composé de pulpe de bois et d’algues : le tout 100% biodégradable ! Celui-ci se décompose en 3 mois dans le sol ou dans un composteur.

Le motif imprimé sur le t-shirt est également composé d’algues, cultivées dans des bioréacteurs. Celles-ci sont filtrées pour produire une pâte crémeuse, qui est séchée pour créer une poudre fine. Le mélange de la poudre séchée avec un liant à base d’eau permet d’obtenir le produit final : une encre à base d’algues vertes, imprimée sur le tissu cellulosique.

Crédits : Vollebak
Crédits : Vollebak
Crédits : Vollebak
Crédits : Vollebak
Crédits : Vollebak

Avec plus de 3,7 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux et 4 millions de visiteurs uniques par mois, Creapills est le site francophone de référence sur la créativité.

Retrouvez chaque jour des idées inspirantes dans tous les domaines : marketing, arts, technologie et social.

Pour nous contacter, en savoir plus sur notre vision et nos services : cliquez ici.