L’application de rencontres Muzz rembourse les amendes pour port de burkini

Avant l’arrivée de l’été, le débat autour de l’autorisation ou non du burkini dans les piscines publiques en France a vivement fait réagir les médias et les politiques, avant que son port ne soit officiellement interdit dans l’espace public par le Conseil d’Etat. Une décision qui a donné des idées à l’application Muzz, basée au Royaume-Uni, qui a annoncé qu’elle payerait les amendes de toutes les femmes pour port de burkini. Un coup marketing qui n’a pas manqué de faire parler en France.

Ce mardi 19 juillet, le hashtag #FreeTheBurkini était en tendance sur plusieurs réseaux sociaux. Derrière ce hashtag se cache l’application de rencontres entre musulmans Muzz qui a annoncé sur ses réseaux sociaux : “Soeurs musulmanes, il fait chaud dehors, allez nager tranquillement. Ne vous inquiétez pas, Muzz vous remboursera si vous êtes verbalisées pour port de burkini”.

La plateforme de rencontres qui compte plus de 6 millions de membres actifs a ainsi précisé avoir réellement attribué un budget pour les amendes d’une enveloppe totale de 25 000 euros dans le but de défendre les droits à la liberté des femmes souhaitant porter un burkini, un maillot de bain féminin couvrant la majeure partie du corps. Pour cela, les personnes concernées n’avaient qu’à remplir le formulaire en ligne, envoyer la preuve de la contravention tandis que l’application se chargeait du remboursement auprès de la principale concernée.

Une opération marketing qui a évidemment fait réagir aussi bien positivement que négativement notamment sur Instagram où la publication a cumulé plus de 142 000 réactions (contre une centaine sur les autres posts du compte). Bien que consciente des risques auxquels elle s’exposait, Muzz a retiré sa publication dès le lendemain après que le Ministère de l’Intérieur français ait saisi la justice. D’un point de vue purement créativité et communication virale, ce qui nous intéresse chez Creapills, on peut dire qu’ils ont touché leur but !

Crédits : Muzz
Crédits : Muzz
Crédits : Muzz
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Martin
Martin
18 jours il y a

Hello alors pour le coup c’est instagram qui a supprimé le post pour « hate speech » du coup ce qui peut être intéressant du point de vue de Creapills c’est de savoir si en France on arrive à censurer une campagne en 2022 ‍♂️