À Lorient, ce restaurant offre des repas gratuits aux étudiants tous les midis

Si vous habitez près de Lorient et que vous êtes étudiant, alors cette annonce inattendue devrait grandement attirer votre attention. Depuis le 7 novembre dernier (et jusqu’à la fin de l’année 2024), un restaurant local Le Rooster a lancé l’initiative “On a les crocs”. Le principe ? Offrir chaque jour, des repas gratuits aux étudiants.

Avec l’inflation, le pouvoir d’achat des Français, et notamment des étudiants, a considérablement diminué, ce qui a eu un impact direct sur l’alimentation. Pour venir en aide aux plus jeunes, le patron du restaurant Bruno Dumay a alors créé une initiative solidaire en offrant un repas chaque midi du mardi au samedi à six étudiants de Lorient et de ses alentours.

Au menu : deux burgers au choix au poulet ou au bœuf servis avec des frites, une salade chèvre et bacon ou bien un plat de jour généralement composé de viande ou de poisson.

Évidemment, cette opération bienveillante a été plus que bien accueillie par les étudiants (et les habitants de la ville). Et pour s’y rendre, rien de plus facile : les étudiants doivent simplement sur le site dédié onalescrocs.com, choisir le menu qui leur plaît et réserver.

Une superbe idée du restaurateur qui offre aux étudiants, un moment de répit et convivial dans un contexte économique tendu, ainsi qu’un joli coup de projecteur pour l’enseigne dont l’initiative a été relayée dans de nombreux médias nationaux.

Crédits : Le Rooster

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Cuisiniste Rouen
6 mois il y a

C’est triste de devoir en arriver la.

La direction que nous prenons est vraiment désolante. La répartition de la richesse pose vraiment problème et cela vient de nos décisions politiques.

Promouvoir l’éducation, la recherche et la culture en mettant en oeuvre le nécessaire pour que chacun y ait accès est vital pour le futur de notre pays.

Cela passe certes par une meilleure répartition de l’argent mais aussi par le logement et donc des politiques anti-libérales mais ce n’est pas en votant au centre que nous pourrons améliorer cela.