“Portraits de quarantaine” : avec son drone, il prend en photo ses voisins confinés

Adas Vasiliauskas vit en Lituanie, pays où le confinement est aussi de mise. Pour faire passer le temps avec créativité et garder la main, ce photographe professionnel a eu une petite idée. Alors qu’il observe ses voisins qui, comme lui, sont régulièrement à la fenêtre, il a eu l’idée d’utiliser un drone pour réaliser un projet photographique insolite sur la quarantaine.

Comme de nombreux professionnels du monde de la communication, toutes les missions d’Adas ont été anulées. Mais déterminé à exercer sa passion, le petit malin a proposé aux familles de son quartier de poser pour lui, à travers la fenêtre ou sur leurs terrasses. Un challenge amusant, réalisé évidemment avec l’accord des modèles, histoire de pimenter un peu les journées et de donner le sourire.

Grâce à ces photos prises avec son drone, Adas a gagné beaucoup de visibilité puisque sa série “Portraits of Quarantine” a rapidement été partagée sur les réseaux sociaux. De quoi reprendre sur les chapeaux de roue, lorsque le confinement sera terminé. D’ailleurs, pour découvrir plus de photos comme celles ci-dessous, sachez qu’il a mis toute sa série sur son site professionnel. Et apparemment, il n’est pas le seul à utiliser un drone de manière créative pendant le confinement : pour aider son ami dans le besoin, un jeune américain, lui, a livré un rouleau de papier toilette “venu” du ciel.

Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
Crédits : Adas Vasiliauskas
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires