Après les pailles en plastique, il est temps de trouver un remplacement pour les cotons-tiges, appelés eux-aussi à disparaitre de nos rayons de supermarché dans les années à venir. Une solution à la pollution des océans et des plages, qui pourrait à terme devenir LE nouveau coton-tige banalisé.

Ce collectif de designers se dédie à la création d’alternatives durables aux produits du quotidien. Le trio, originaire du Danemark et nommé FACO CPH, a lancé une campagne Kickstarter pour produire le premier coton-tige réutilisable du monde.

LastSwab est un produit écologique, conçu à partir de matériaux durables, pensé pour une nouvelle ère éco-responsable. Avec son design épuré typiquement scandinavien, c’est une belle avancée par rapport aux anciens cotons-tiges aujourd’hui obsolètes. Conçu intelligemment, le bout de LastSwab est en silicone médical et la tige en nylon rigide. Le packaging ainsi que le produit lui-même sont tous deux composés de matériaux biodégradables.

Révolutionnaire dans sa simplicité et sa versatilité, ce tout nouveau coton-tige est issu de l’imaginaire de ces designers, qui ont de l’expérience dans l’équipement médical mais surtout, qui veulent faire une différence pour notre planète. Nicolas Aagaard, ex-designer industriel et gérant de FACO CPH s’exprime :

Imaginez-vous en train de marcher sur la plage. Un coton-tige en plastique est à moitié enterré dans le sable. Vous faites quatre pas, et en voilà un autre. Et un autre. Et ça, c’est sur toutes les plages autour du monde. C’est quasi-impossible de calculer le nombre de cotons-tiges qui polluent, gâchent et tuent les océans, les écosystèmes. Mais on sait qu’il s’en produit encore 1,5 milliard chaque jour. C’est pourquoi nous avons créé LastSwab.

Ce coton-tige, revisité façon écolo, existe en deux versions : une avec des mini-bouts arrondis, pour le nettoyage des petites oreilles, et un autre qui servira pour les retouches maquillage. De quoi contenter tout le monde ! Leurs étuis minimalistes et modernes sont disponibles dans toutes une palette de couleurs. Ces protections s’assurent de la propreté maximum de l’objet, que vous le mettiez dans votre sac, dans votre valise ou sur l’étagère de la salle de bain.  Il suffit simplement de passer le LastSwap sous l’eau avec un peu de savon afin de bien le nettoyer. Une superbe solution à tous ces bouts de plastique flottant dans les océans !

D’ailleurs, la campagne Kickstarter du projet a largement atteint son objectif de finance. S’étant lancé pour but une récolte de 11 920 €, la startup a cumulé presque plus de 250 000 euros ! On peut dire que ces 8000 contributeurs ont vraiment envie que ce produit voit le jour.

Le prix annoncé pour l’instant serait de 32 dollars, pour les deux cotons-tiges et leurs étuis assortis. La production commencera en juin, afin de garantir les toutes premières livraisons pour le mois d’août 2019.

En voilà une initiative écolo et design ! De la créativité au service de la planète en détresse, on adore. Et oui, car ne l’oublions pas : comme le disent les créateurs de LastSwab : Il n’existe pas pas de planète B.

Crédits : LastSwab

Crédits : LastSwab

Crédits : LastSwab

Crédits : LastSwab

Crédits : LastSwab

Crédits : LastSwab

Crédits : LastSwab

Imaginé par : LastSwab
Source : lastswab.com

Vous aimerez aussi