Incendies en Australie : elle récolte 700 000 dollars en vendant des photos d’elle nue

Depuis fin 2019, l’Australie brûle et le pays connaît l’un des plus importants incendies de végétation de l’histoire. Plus de 5 millions d’hectares ont déjà pris feu et jusqu’ici, 500 millions d’animaux ont été tués par les flammes. Face à cette catastrophe, de nombreux médias et personnalités sensibilisent notamment en partageant les liens de cagnottes de soutien. C’est ce qu’a fait cette jeune mannequin… à sa manière.

Kaylen Ward a 20 ans. Plus connue sous le nom de “la philanthrope nue”, la jeune femme a décidé de s’engager d’une façon bien originale. Afin de récolter le plus d’argent possible pour des associations, elle a eu une bonne idée : si chacun de ses nombreux abonnés lui envoyait par message la preuve d’un don de 10 dollars, il y aura une photo d’elle nue à la clé. Seulement, elle ne s’attendait pas à un tel succès !

En effet, Kaylen est ainsi parvenue à récolter plus de 700 000 dollars, en seulement quatre jours. La jeune femme explique qu’il y a quelques jours, avant toute cette affaire, elle n’avait que 30 000 abonnés. (Désormais, rien que sur Twitter, elle en compte plus de 300 000.) Lorsque les incendies ont frappé le pays, Kaylen a tout de suite pensé que les mettre à contribution serait parfait. Et sa méthode a eu un franc succès.

L’initiative de la jeune américaine est également expliquée par le fait que sa famille a été fortement touchée par les incendies de Californie. On peut donc comprendre la volonté d’engagement sincère de sa part. Seulement, voilà. Après avoir atteint le seuil des 700 000 dollars, Kaylen s’est vue retirer l’accès à son compte Instagram. Une décision qui choque les usagers du réseau social depuis hier, criant à l’hypocrisie et au scandale. Ce qui, admettons-le, se comprend.

Néanmoins, Kaylen a pris la nouvelle avec philosophie : “Si vous faites quelque chose pour une bonne cause et que vous savez au fond de vous que vous êtes une bonne personne, ne laissez jamais quelqu’un vous faire rabaisser.” Et elle a raison ! Les plateformes comme Instagram sont bien connues pour censurer les comptes des travailleurs du sexe. Ce qui n’est peut-être pas forcément la bonne mesure à prendre, étant donné que pour certains, leurs comptes Instagram sont leur principale source de revenus… On vous invite à vous renseigner sur cette polémique intéressante, sujette au débat constructif.

Enfin, il est certain que récolter des dons avec cette stratégie est une façon bien maligne de faire sa propre communication. On espère que les dons seront utilisés à bon escient et que son compte Instagram lui sera bientôt rendu.

Crédits : Kaylen Ward
Crédits : Kaylen Ward
Crédits : Kaylen Ward

Avec plus de 4 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux et 3 millions de visiteurs uniques par mois, Creapills est le site francophone de référence sur la créativité.

Pour tout savoir sur nos services d’accompagnements créatifs dédiés aux professionnels (médiatisation, inspiration, conception d’activations marketing), rendez-vous sur notre espace Creapills Pro.