Pour sauver les kangourous orphelins, cette maison de couture française fabrique des poches en tissu

Comme on vous le montre depuis quelques semaines avec de nombreux articles sur le sujet, le monde entier se mobilise afin d’aider l’Australie à se remettre sur pied, après les incendies qui ont ravagé la faune et la flore du pays. Selon les dernières estimations, plus d’un milliard de spécimens auraient péri dans les flammes. Un drame qui a suscité une entraide sans précédent et parmi ces initiatives solidaires et créatives, on vous présente cette bonne idée nous venant de couturières françaises.

D’abord, rappelons-nous que dans cette multitude d’animaux en détresse, nombreux sont les orphelins, ayant perdu leurs parents dans les incendies. Parmi ces espèces, les bébés kangourous, qui sont très dépendants de leur mère. Afin d’en sauver le plus possible, un appel avait été lancé aux couturières de toute la France. Le concept ? Fabriquer des poches “artificielles”, en tissu, qui accueilleront les bébés marsupiaux, un peu comme s’ils étaient dans la poche ventrale maternelle. Mais encore mieux, ces poches les gardent au chaud et les maintient immobiles, pour qu’ils puissent guérir.

L’idée originale vient de Sydney : le magasin local “Little Dandelion” a appelé tous les couturiers du pays à confectionner des poches textiles. Une initiative qui a fait beaucoup de chemin pour arriver jusque chez nous. Et oui, l’appel à l’aide a été entendu à Toulouse, où la maison de couture en ligne Germaine Guérin a accepté de se mobiliser pour la cause. Sur Facebook, l’idée a été partagée aux quatre coins du territoire. Les pochettes finies sont ensuite envoyées en Australie où “Little Dandelion” se charge de les distribuer aux refuges sur place.

Et si vous êtes motivé(e)s, il est encore possible de réaliser des poches : à condition de les envoyer à Toulouse avant le 10 février. Selon une employé de la maison de couture, Catherine Valmette, les volontaires devront impérativement coudre avec des tissus naturels : “Ça peut être cousu dans un vieux t-shirt en coton, ou une vielle nappe en lin, mais surtout pas de matière synthétique”. Pour les patrons, tout est indiqué sur cette page Facebook, avec des tutoriels bien expliqués. Pour plus d’informations sur l’initiative, rendez-vous sur ce site.

Crédits : Parc Australien de Carcassonne
Crédits : Parc Australien de Carcassonne
Crédits : Flickr
Crédits : Pixabay
Crédits : Parc Australien de Carcassonne
Crédits : Parc Australien de Carcassonne
Crédits : Parc Australien de Carcassonne
Crédits : Parc Australien de Carcassonne

Avec plus de 4 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux et 3 millions de visiteurs uniques par mois, Creapills est le site francophone de référence sur la créativité.

Pour tout savoir sur nos services d’accompagnements créatifs dédiés aux professionnels (veilles personnalisées, benchmarks, activations marketing, …), rendez-vous sur notre espace Creapills Pro.