Comme chacun le sait, il s’avère extrêmement difficile pour un artiste, malgré le fait qu’il soit doté d’un talent exceptionnel, de percer dans ce milieu impitoyable. Francis Essoua Kalu, un artiste camerounais, a décidé d’y aller au culot pour se faire connaître aux yeux du grand public et potentiellement se faire démarcher par des marchands d’art.

Ce jeune peintre autodidacte, installé à Paris, a choisi de se promener dans les rues les plus fréquentées et touristiques de la capitale afin de présenter ses œuvres au grand public en les plantant dans de multiples décors. Chacune de ses créations est accompagnée d’un message assez explicite écrit sur une pancarte en carton : “Exposez-moi“avec en bas à droite, son nom d’artiste : “Enfant précoce“. Une manière originale et audacieuse pour l’artiste de se faire connaître en optant pour une tactique frontale.

À noter que Francis Essoua Kalu avait été sélectionné en 2018 pour exposer à la Biennale de Dakar, ce qui vient d’autant plus légitimer son talent. Il a également la particularité de n’avoir jamais pris aucun cours de dessin ou de peinture, ce qui le rend d’autant plus méritant puisqu’il fait confiance uniquement à son imagination. Parmi ses créations, il a voulu représenter son Afrique natale à travers des tonalités chaudes et des formes géométriques. Certaines semblent s’inspirer du cubisme, un courant artistique bien connu initié par Picasso.

Le moins que l’on puisse dire c’est que “l’enfant précoce” n’y va pas par quatre chemins pour se démarquer. Sa stratégie est de s’installer devant des musées contemporains parisiens, tels que le Palais de Tokyo ou le Centre Pompidou par exemple. Chaque jour, il se déplace et change de lieu pour maximiser ses chances de percer et accroître sa visibilité auprès d’une cible potentiellement intéressée.

Pari réussi pour cet artiste puisque les différents endroits dans lesquels il s’est rendu ont été relayés en vidéo sur les réseaux sociaux et largement partagés sur Twitter. Un bouche-à-oreille qui a visiblement payé. Si vous aimez ses peintures, dont certaines nous ont fait penser au cubisme, voici un mix des tableaux de Picasso revisités par Omar Aqil sous la forme de sculptures géométriques. On vous laisse avec différentes photos mettant en scène Enfant précoce aux côtés de ses peintures exposées devant des lieux cultes de Paris.

Crédits : Francis Essoua Kalu

Crédits : Francis Essoua Kalu

Crédits : Francis Essoua Kalu

Crédits : Francis Essoua Kalu

Crédits : Francis Essoua Kalu

Crédits : Francis Essoua Kalu

Crédits : Francis Essoua Kalu

Imaginé par : Francis Essoua Kalu
Source : instagram.com

Vous aimerez aussi