À Florence, les bars utilisent des “fenêtres à vin” pour limiter les contacts

Si vous vous êtes déjà promené dans la ville de Florence en Italie, vous avez peut-être aperçu des “fenêtres à vin”. Utilisées au XVIIème siècle pendant la peste bubonique, ces ouvertures joliment décorées étaient situées dans les murs des échoppes pour permettre aux commerçants de servir en toute sécurité.

400 ans plus tard en pleine épidémie de Covid-19, les “fenêtres à vin” reprennent du service. Ces curiosités architecturales qui amusent les touristes ont retrouvé leur utilité pendant la période de confinement. Certains propriétaires d’échoppes historiques ont en effet réouvert les fenêtres pour servir des verres de vin, des sandwiches, des glaces ou encore des tasses de café.

Il existe encore plus de 150 boutiques qui disposent de ces ouvertures originales en Toscane (dont la ville de Florence est la capitale). L’association Buchette del Vino prend justement soin de les référencer et documente un bon nombre d’informations et de photographies sur le sujet.

Évidemment, cette réactualisation de vestiges du XVIIème siècle n’a pas pour objectif de comparer la peste bubonique au coronavirus. Il faut surtout y voir, à mon avis, un clin d’œil marketing insolite qui offre un petit côté traditionnel assez recherché par les clients des bars et autres commerçants de la ville de Florence (touristes et autochtones). Le port du masque, le gel antibactérien et les gestes barrières sont sans aucun doute plus efficace que ces entrouvertures dans les murs des commerces.

Crédits : Associazione culturale Bocchette del Vino
Crédits : Associazione culturale Bocchette del Vino
Crédits : Associazione culturale Bocchette del Vino
Crédits : Associazione culturale Bocchette del Vino

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
a voir
a voir
4 mois il y a
Francine M.
Francine M.
4 mois il y a

Bonne utilisation.