Le premier robot humanoïde boosté avec ChatGPT échange avec un humain

La course à l’IA n’est pas que virtuelle. Depuis de nombreuses années, les fabricants de robots humanoïdes développent des produits de plus en plus intelligents, mais il semblerait que la récente explosion et démocratisation de l’IA nous fasse passer à un stade au-dessus. Le cas de la société Figure que nous présentons ici en est le meilleur exemple.

Figure est une startup américaine qui développe des robots travailleurs humanoïdes autonomes. Objectifs de ces derniers : aider les humains dans leur travail du quotidien pour « améliorer la vie de millions de travailleurs à travers le monde » selon son fondateur Brett Adcock.

Récemment, Figure s’est alliée avec OpenAi, la société qui développe le célèbre ChatGPT, pour dévoiler Figure 01 : le premier robot humanoïde doté de l’IA ChatGPT-4.

Et la première vidéo dévoilée par la société tient ses promesses. On y découvre le robot humanoïde face à une table qui interagit avec un humain. Ce dernier lui pose des questions sur ce qu’il voit et lui demande de faire des actions telles que ranger les assiettes, lui donner un produit comestible et apporter un raisonnement sur ses actions. Voyez plutôt, c’est assez bluffant !

Publiée il y a 2 jours sur la chaîne YouTube de Figure, la vidéo totalise déjà plus d’un million de vues et des dizaines de milliers de réactions. Entre fascination et inquiétude, l’intelligence artificielle va apporter un profond bouleversement à la société.

La vitesse de développement de l’IA ces 2 dernières années amènent à penser que nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Comme le dit l’internaute Techtalk2030 dans le commentaire le plus liké de la vidéo YouTube : « Les 5-10 prochaines années vont être absolument sauvages ».

Crédits : Figure AI

S’abonner
Notifier de
guest

3 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback

[…] Le premier robot humanoïde boosté avec ChatGPT échange avec un humain […]

FFG
FFG
2 mois il y a

Quand je vois des trucs pareils je préfèrerais presque revenir dans les années 90 ou 2000, où certes on avait pas tous les nombreux bons côtés de la technologie (dont Internet), mais où on n’avait pas non plus tous ses excès, ni encore cette vue d’un futur dystopique seulement vu dans les films de science-fiction qui s’affiche déjà de plus en plus concret.
Bref, ça fait flipper.

Talpin
Talpin
1 mois il y a
Reply to  FFG

Je ne vois nullement ici de vision dystopique mais juste l’évolution du monde. L’IA constitue une avancée remarquable pour tous les êtres humains. Il faut cependant travailler chaque jour à s’assurer que l’éthique se trouve au coeur du développement de cette technologie. La loi 0 d’Asimov est insuffisante mais constitue le premier pilier.