Le niveau de la Seine est monté très haut ces derniers jours à la grande inquiétude des riverains. Depuis quelques jours, les Parisiens ont pris l’habitude de scruter le Zouave du Pont de l’Alma pour jauger le niveau de la crue. Pour rebondir sur cette actualité, la Fondation GoodPlanet, créée par Yann Arthus-Betrand, a eu l’idée de détourner cette fameuse statue qui rend, à l’origine, hommage aux troupes ayant participé à la guerre de Crimée.

Accompagnée par l’agence Rosapark, la Fondation GoodPlanet a donc organisé une opération coup de poing. L’idée : équiper exceptionnellement le Zouave du Pont de l’Alma d’un gilet de sauvetage géant pour l’aider à “survivre” face au pic de crue de la Seine. L’installation, simple mais efficace, a également été accompagnée d’un message fort : “Get Ready for Global Warming” (littéralement “Soyez prêt pour le réchauffement climatique”).

Derrière cette installation, la Fondation GoodPlanet souhaite surtout profiter d’un événement fortement médiatisé (la crue de la Seine) pour sensibiliser à un phénomène global beaucoup plus important : le réchauffement climatique et ses 26 millions de personnes dans le monde obligées de se déplacer chaque année à cause de catastrophes naturelles.

Plus que jamais, il est donc important d’agir, notamment à l’occasion de la COP 24 qui aura lieu en fin d’année en Pologne.

Crédits : Fondation GoodPlanet

Crédits : Fondation GoodPlanet

Crédits : Fondation GoodPlanet

Crédits : Fondation GoodPlanet

Imaginé par : Fondation GoodPlanet et Rosapark

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées