Restons connectés

Le Zouave du Pont de l’Alma détourné pour alerter au réchauffement climatique

Publié il y a

le

À Paris, la Fondation GoodPlanet a eu l’idée d’habiller le Zouave du Pont de l’Alma avec un gilet pour détourner la crue et sensibiliser au réchauffement climatique.

Le niveau de la Seine est monté très haut ces derniers jours à la grande inquiétude des riverains. Depuis quelques jours, les Parisiens ont pris l’habitude de scruter le Zouave du Pont de l’Alma pour jauger le niveau de la crue. Pour rebondir sur cette actualité, la Fondation GoodPlanet, créée par Yann Arthus-Betrand, a eu l’idée de détourner cette fameuse statue qui rend, à l’origine, hommage aux troupes ayant participé à la guerre de Crimée.

Accompagnée par l’agence Rosapark, la Fondation GoodPlanet a donc organisé une opération coup de poing. L’idée : équiper exceptionnellement le Zouave du Pont de l’Alma d’un gilet de sauvetage géant pour l’aider à “survivre” face au pic de crue de la Seine. L’installation, simple mais efficace, a également été accompagnée d’un message fort : “Get Ready for Global Warming” (littéralement “Soyez prêt pour le réchauffement climatique”).

Derrière cette installation, la Fondation GoodPlanet souhaite surtout profiter d’un événement fortement médiatisé (la crue de la Seine) pour sensibiliser à un phénomène global beaucoup plus important : le réchauffement climatique et ses 26 millions de personnes dans le monde obligées de se déplacer chaque année à cause de catastrophes naturelles.

Plus que jamais, il est donc important d’agir, notamment à l’occasion de la COP 24 qui aura lieu en fin d’année en Pologne.

Crédits : Fondation GoodPlanet

Crédits : Fondation GoodPlanet

Crédits : Fondation GoodPlanet

Crédits : Fondation GoodPlanet


Imaginé par : Fondation GoodPlanet et Rosapark

Advertisement

Il crée des sculptures amusantes en jouant avec la peau des Babybel

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’artiste italien Gianluca Maruotti excelle dans la sculpture et l’animation de personnages. Son projet “Keep Unwrapping” transforme justement la célèbre peau rouge des Babybel en petits personnages dont il montre l’évolution selon la quantité de fromages qu’il utilise.

La créativité est partout ! Et aujourd’hui, nous allons vous présenter une nouvelle idée qui vient prouver, une fois de plus, que n’importe quel objet du quotidien peut être détourné et adapté à des fins créatives. Il s’appelle Gianluca Maruotti et il nous vient d’Italie. Cet artiste multidisciplinaire excelle dans différents domaines, notamment dans la sculpture où il utilise un matériau assez particulier.

Pour son projet “Keep Unwrapping”, Gianluca Maruotti s’amuse à utiliser la célèbre peau rouge des fromages Babybel pour créer des sculptures étonnantes de précision. Cette peau rouge, qui est faite de cire alimentaire, est en effet extrêmement malléable et permet donc à l’artiste de donner vie à des personnages, un peu comme s’il utilisait de la pâte à modeler.

Dans la vidéo ci-dessous, on peut donc le voir à l’oeuvre en utilisant la peau de différents fromages Babybel pour donner vie à un pirate. Mais sa plus grande particularité, c’est surtout d’illustrer l’évolution de ses personnages en fonction de la quantité de peaux de Babybel qu’il utilise.

Il crée ainsi un kangourou, ou encore un pirate et même si ses sculptures sont toutes de couleur rouge, on ne peut que souligner le travail de précision de l’artiste qui joue avec les formes et les profondeurs pour créer des figurines criblées de détails.

Pour en savoir plus sur l’artiste et son univers très cartoonesque, on vous invite à vous rendre sur son profil Behance. Et dans le même esprit, on vous invite à découvrir le travail étonnant de cet artiste qui crée des figurines de personnages connus à partir de sushis.

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti

Gianluca Maruotti joue avec la peau des Babybel pour faire évoluer des sculptures amusantes

Crédits : Gianluca Maruotti


Imaginé par : Gianluca Maruotti
Source : behance.net

Découvrir cette idée

Deux ados se déguisent en adulte géant pour ne payer qu’un ticket de cinéma

Publié il y a

le

Idée détectée par

Dans la ville de Carson en Californie, deux jeunes ont tenté le coup de se déguiser en adulte géant pour ne payer qu’un ticket de cinéma afin de voir le film Black Panther. En plus d’avoir réussi leur coup, ils ont fait un énorme buzz sur Twitter.

Si vous cherchez des astuces pour faire des économies sur vos places de cinéma, l’idée de ces deux adolescents risque de vous inspirer… ou au moins de vous faire sourire.

Steve (alias @stevelikescups sur Twitter) et un de ses amis sont deux adolescents vivant dans la ville de Carson en Californie. Afin d’assister à une séance du film Black Panther à prix réduit, il se sont lancés un défi amusant.

 

L’idée ? Comme dans les cartoons, un des deux jeunes est monté sur les épaules de l’autre et ils ont revêtu un trench-coat donnant l’illusion d’une seule et même personne. Un résultat très amusant et plutôt réaliste qui donne au final un adulte filiforme qui doit bien mesurer 3m40.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais non. Après avoir réalisé et partagé la vidéo de leur exploit sur Twitter, celle-ci a été vue plus de 10 millions de fois et retweeté plus de 180 00 fois en seulement 4 jours !

Une idée créative et pleine de malice qui montre encore une fois comment la jeune génération joue avec les réseaux sociaux pour faire parler d’elle de manière amusante… et dans le monde entier. Et si vous aimez ce genre d’initiative, on vous conseille de regarder cette autre astuce en vidéo toute aussi amusante pour gratter une place de cinéma !

Deux ados se déguisent en adulte géant pour ne payer qu'un ticket de cinéma

Crédits : stevelikescups

Deux ados se déguisent en adulte géant pour ne payer qu'un ticket de cinéma

Crédits : stevelikescups


Imaginé par : stevelikescups
Source : laughingsquid.com

Découvrir cette idée

Il crée la plus grande sphère possible avec 42 000 allumettes… et y met le feu

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’artiste américain Ben Ahles s’est amusé à coller 42 000 allumettes entres elles dans le but de créer la plus grande sphère possible… avant d’y mettre le feu et de filmer tout ça.

Vous connaissez sûrement notre goût pour les projets artistiques étranges… et celui dont nous allons vous parler aujourd’hui ne manque pas de bizarreries ! L’artiste américain Ben Ahles s’est en effet amusé à jouer avec des allumettes en y apportant une touche créative, démesurée et plutôt satisfaisante.

Si vous avez déjà joué avec des allumettes, vous avez déjà remarqué qu’en les collant les unes aux autres, elles ne se collent pas totalement. La raison : le bout généralement rouge ou vert qui contient le produit chimique inflammable crée un petit décalage. Un détail qui a visiblement intéressé notre artiste qui s’est lancé un défi : coller le plus possible d’allumette entre elles afin… de créer une sphère !

Résultat : après 10 mois de travail, 500 dollars dépensés et 42 000 allumettes collées entre elles, Ben a enfin réussi à créer cette immense sphère et vous vous imaginez bien qu’il y a mis le feu.

Un projet totalement inutile, on en convient, mais qui est assez fou et créatif pour être partagé. Car l’artiste a vraiment pris ce projet au sérieux en développant même un modèle 3D de la sphère, avec nombre de calculs mathématiques, pour estimer le nombre d’allumettes nécessaires avant sa création.

Et puis ce qu’on aime pas dessus tout, c’est l’idée totalement folle de partir d’une observation du quotidien, que les allumettes collées entre elles forment une sphère, pour réellement arriver au résultat final !

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles

Il crée la plus grande sphère possible en collant des allumettes... et y met le feu

Crédits : Ben Ahles


Imaginé par : Ben Ahles
Source : youtube.com

Découvrir cette idée