Lorsqu’un enfant disparaît, le facteur temps est essentiel dans le processus de recherche. Il n’y a aucun délai minimum pour signaler sa disparition dans le poste de police ou de gendarmerie le plus proche. Si les fugues constituent à plus de 80% le motif de déclaration de disparition de mineurs, les enlèvements et les disparitions inquiétantes représentent le pourcentage restant. Rien qu’en 2018, 53 439 enfants ont été inscrits au fichier des personnes recherchées.

À l’occasion de la campagne Ride to find (“Rouler pour trouver“), Deliveroo et l’association française Droit d’Enfance se sont associés pour aider à la recherche de ces enfants disparus. Du 9 au 31 mai dernier, un avis de recherche était collé sur chaque sac de livraison Deliveroo et visible de tous : des piétons aux automobilistes. La startup et l’association se sont unies afin de récolter un maximum de témoignages sur la disparition de quatre enfants et adolescents. Certains ont disparu depuis quelques mois, d’autres depuis des années. Ainsi, 200 livreurs ont arpenté les villes de Paris, Lyon et Bordeaux arborant le numéro 116 000 et sa cellule de soutien, encore trop peu connus dans notre pays.

Selon Pierre Verdier, le directeur commercial de Deliveroo, il s’agit d’une contribution naturelle car les coursiers voient et sont vus par beaucoup de personnes chaque jour : “Il n’est donc pas étonnant que notre réseau de livreurs se soit porté volontaire pour utiliser les sacs à dos reconvertis en panneaux d’affichage mobiles pour soutenir une cause aussi importante. Nous espérons que notre campagne Ride to Find contribuera à ramener les enfants disparus auprès de leurs proches et à sensibiliser les citoyens aux missions de Droit d’Enfance.

Si cette collaboration est une première en France, l’Hexagone est le quatrième pays à lancer cette initiative. Une campagne similaire à été menée au Royaume-Uni en décembre 2018. Elle a ensuite été conduite en Belgique en début d’année puis aux Pays-Bas début mai. Découvrez l’initiative solidaire d’étudiants américains : pour retrouver des personnes disparus, ils impriment leur visage sur des cafés en latte art.

Affiche enfants disparus Deliveroo et Droit d'enfance

Crédits : Deliveroo

Affiche enfants disparus Deliveroo et Droit d'enfance

Crédits : Droit d’Enfance

Affiche enfants disparus Deliveroo

Crédits : Deliveroo

Affiche enfants disparus Deliveroo

Crédits : Deliveroo

Affiche enfants disparus Deliveroo

Crédits : Deliveroo

Affiche enfants disparus Deliveroo

Crédits : Deliveroo

Affiche enfants disparus Deliveroo

Crédits : Deliveroo

Affiche enfants disparus Deliveroo

Crédits : Deliveroo

Affiche enfants disparus Deliveroo

Crédits : Deliveroo

Affiche enfants disparus Deliveroo

Crédits : Deliveroo

Imaginé par : Deliveroo et Droit d’Enfance
Source : ladn.eu

Vous aimerez aussi