Cet “arbre artificiel” utilise des algues pour absorber autant de pollution que 368 arbres

Nous le savons tous : les grandes villes sont gravement polluées. Saviez-vous que dans le monde, 9 personnes sur 10 respirent de l’air pollué ? Un chiffre alarmant, auquel une société mexicaine a décidé de s’attaquer. La solution : une sorte d’arbre artificiel, capable de filtrer les gaz et autres particules contenus dans l’air urbain.

Aujourd’hui, le Mexique est le pays où les pics de pollution sont régulièrement les plus atteints. Afin de réagir au plus vite, la société BioMiTech a choisi de s’inspirer de la nature, en concevant cet arbre, capable de libérer une quantité d’oxygène équivalente à 368 arbres !

Comment ça marche ? Le “BioUrban” va absorber la pollution, grâce à des algues situées à l’intérieur, qui lui permettront de purifier l’air que nous respirons. Cette grande structure métallique, haute de 4 mètres, est réalisée à partir de cylindres empilés ; recréant ainsi le phénomène de photosynthèse d’un véritable arbre.

Le premier « BioUrban » a été installé à Puebla, une des principales villes du Mexique. Néanmoins, comptez 50 000 dollars pour chaque arbre artificiel. L’espoir est en marche : les villes de Monterrey et de Mexico vont prochainement s’en équiper. Alors, même si les “BioUrban” ne peuvent pas résoudre le problème à eux seuls, c’est déjà une avancée majeure en terme de nettoyage de l’air. On veut les mêmes à Paris ! Pour en savoir plus sur cette innovation, rendez-vous sur le site biomitech.com.

Crédits : BioMiTech
Crédits : BioMiTech
Crédits : BioMiTech
Crédits : BioMiTech
Crédits : BioMiTech
Crédits : BioMiTech

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed

Avec plus de 3 millions d’abonnés sur les réseaux sociaux et 3 millions de visiteurs uniques par mois, Creapills est le site francophone de référence sur la créativité.

Retrouvez chaque jour des idées inspirantes dans tous les domaines : marketing, arts, technologie et social.

Pour nous contacter, en savoir plus sur notre vision et nos services : cliquez ici.