Chaque année, 115 millions d’animaux souffrent et meurent en raison de la maltraitance dont ils sont victimes. Au nom de “la science et de la recherche”, des laboratoires testent leurs produits sur les animaux pour un simple rouge à lèvres ou tout autre produit cosmétique. Comment pouvons-nous encore laisser faire ces pratiques ? Des étudiants de l’école de communication publique de Newhouse (États-Unis) se sont mobilisés et ont créé ensemble un projet pour sensibiliser le public à la maltraitance animale.

Profondément consternés, ces étudiants ont inventé “Testmoji“, une forme de collaboration entre Apple et l’association Cruelty Free International, qui permettrait à cette dernière d’avoir un impact encore plus important pour véhiculer son message. Les étudiants ont utilisé la technologie Animoji élaborée par Apple et intégrée à ses smartphones dès l’iPhone X. Les emojis du chat, du chien, du lapin et du singe en bonne santé sont remplacés par les mêmes animaux mais mutilés cette fois-ci, à l’instar du chat dont on a coupé les oreilles pour “expérimenter” ou du lapin qui a reçu, de force, des produits irritants dans les yeux et qu’on a mutilé.

Le concept consiste à ouvrir le clavier sur son smartphone et utiliser un Testmoji. L’utilisateur le verra apparaître blessé et mutilé et pourra le manipuler de la même manière qu’un Animoji classique. La sensibilisation mondiale est au cœur du projet universitaire visant à alerter et toucher le plus de monde possible. On vous laisse découvrir la vidéo expliquant le concept.

Chaque année en France, d’après la FFPA (Fédération Française de la Protection Animale), 250 000 animaux sont euthanasiés pour raisons financières lorsqu’en Europe, 12 millions d’animaux (chats, furets, lapins, souris, etc.) sont réquisitionnés et sacrifiés par les laboratoires scientifiques, soit 22 animaux par minute. Dans le monde, 65 milliards d’animaux sont tués pour notre alimentation, en seulement une année.

Une bonne idée donc pour alerter sur des pratiques horribles mais bien réelles, qui on l’espère tapera dans l’œil d’Apple pour qu’elle soit considérée comme une application ponctuelle ou permanente dans sa fonctionnalité Animoji.

Crédits : S.I. Newhouse School of Public Communications

Crédits : S.I. Newhouse School of Public Communications

Crédits : S.I. Newhouse School of Public Communications

Crédits : S.I. Newhouse School of Public Communications

Crédits : S.I. Newhouse School of Public Communications

Crédits : S.I. Newhouse School of Public Communications

Crédits : S.I. Newhouse School of Public Communications

Imaginé par : L’école de communication publique S.I Newhouse 
Source : adsoftheworld.com

Vous aimerez aussi