Ce photographe s'amuse à retrouver les lieux des pochettes d'albums
Restons connectés

Ce photographe s’amuse à retrouver les lieux des pochettes d’albums

Publié il y a

le

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Le photographe anglais Alex Bartsch s’est amusé à retrouver les lieux où ont été photographiés les pochettes vinyles de reggae célèbres. Un travail de fourmi qui lui a demandé 20 ans de travail, passés à parcourir les rues de Londres pour photographier des dizaines d’albums en les superposant sur le paysage.

L’artiste dont nous allons vous parler aujourd’hui a une vraie passion pour la musique, que l’on peut même qualifier d’historique. Alors qu’il était enfant, le photographe anglais Alex Bartsch a fait la rencontre de Bob Marley grâce à son père. Dès lors, il est devenu fan de reggae et s’est mis à collectionner des disques d’artistes venus du monde entier dans le cadre d’une véritable “expérience musicale”.

Alex Bartsch possède aujourd’hui une impressionnante collection qui contient notamment des vinyles de reggae anglais issus des années 1967 à 1987. Mais là où la passion de l’artiste nous intéresse, c’est qu’il a développé autour des pochettes de vinyles un véritable projet créatif qui force le respect.

Alex Bartsch s’est en effet amusé à retrouver les lieux où ont été photographiées les pochettes de vinyles de reggae célèbres à Londres. Ce travail impressionnant lui a demandé de nombreuses années (plus de 20 ans) à parcourir les rues de Londres pour photographier les pochettes en les superposant au paysage, et le résultat est tout simplement impressionnant.

Un travail de titan qui semble irréalisable tant certaines pochettes d’albums font référence à des lieux quasi impossibles à retrouver sans enquêter plus profondément sur les coulisses de la création des albums. Pour en savoir plus sur Alex Bartsch et découvrir l’intégralité de ses photos de pochettes, on vous invite à vous rendre sur son profil Instagram.

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch

Le photographe Alex Bartsch a passé 20 ans à retrouver les lieux des pochettes d'albums

Crédits : Alex Bartsch


Imaginé par : Alex Bartsch
Source : boredpanda.com

Advertisement

Ces improbables chaussures double-face permettent “d’avancer à reculons”

Publié il y a

le

Idée détectée par

Imaginées par le créateur Shayne Oliver, ces chaussures de cow boy “double face” sont aussi surprenantes que déconcertantes, et vous permettront de marcher… sans doute en donnant l’impression de reculer.

Parfois, la mode nous réserve bien des surprises ! Les créateurs ne manquent jamais d’imagination lorsqu’il s’agit de proposer des concepts insolites, qui sont pour la plupart, avouons-le, absolument importables. On se souvient par exemple du legging insolite qui reproduit l’intimité du “David” de Michel-Ange, et désormais, il faudra compter sur les chaussures “double-face”du créateur Shayne Oliver.

Dévoilées au printemps 2017 pour la marque Hood by Air, ces chaussures de cow-boy sont aussi surprenantes que déconcertantes. Difficile d’imaginer dans quelles situations on peut les porter, car vous vous en doutez, il ne  s’agit ni plus ni moins que d’un modèle de créateur imaginé pour faire parler sur la toile.

Néanmoins, on n’a aucun doute sur le fait que les plus excentriques sur le plan vestimentaire trouveront un moyen de les porter. En tout cas, ce modèle de santiags a été sans aucun doute imaginé pour“marcher à reculons”et il aura eu le mérite de nous amuser et d’être plutôt créatif ! On vous laisse découvrir tout ça en photos !

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver

Crédits : Shayne Oliver


Imaginé par : Shayne Oliver
Source : designyoutrust.com

Découvrir cette idée

L’artiste qui crée des animaux avec les végétaux est de retour avec de sublimes nouvelles créations

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’artiste canadien Raku Inoue est de retour avec ses créations fascinantes qui rendent hommage à Dame Nature. L’artiste s’amuse à reproduire des animaux de manière réaliste en utilisant des végétaux en tous genres.

Chez Creapills, nous avons l’habitude de vous présenter tous les profils d’artistes : des illustrateurs, des sculpteurs, des maîtres de l’animation et certains qui utilisent des moyens d’expression créative un peu plus atypiques. Parmi eux, on retrouve Raku Inoue, un artiste canadien fascinant qui reproduit des animaux avec des feuilles, des pétales et des végétaux en tous genres.

Rappelez-vous, il y a quelques mois, nous vous présentions les créations fascinantes de Rakue Inoue qui reproduit des insectes en utilisant des végétaux. Si on vous parle de lui aujourd’hui, c’est parce que l’artiste continue ses créations absolument bluffantes, et s’amuse également à reproduire d’autres animaux comme le tigre ou le babouin.

C’est à l’issue d’un road trip dans le sud-ouest américain qu’il a trouvé l’inspiration et le “matériel végétal” pour donner vie à ses oeuvres absolument bluffantes. On vous laisse découvrir ci-dessous ses dernières créations fascinantes, véritables hommages artistiques à Dame Nature, et on vous invite bien entendu à vous rendre sur son compte Instagram pour découvrir l’ensemble de ses créations.

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue

Crédits : Raku Inoue


Imaginé par : Raku Inoue
Source : thisiscolossal.com

Découvrir cette idée

Ces petites boîtes à musique jouent les thèmes de vos films préférés

Publié il y a

le

Idée détectée par

Aux États-Unis, la société Zipi Box fabrique et commercialise des petites boîtes à musique qui reprennent les thèmes principaux de vos films et séries préférés. Un petit gadget insolite qui va plaire aux fans de musiques de films !

Si aujourd’hui on a l’habitude d’écouter de la musique en version digitalisée, il ne faut pas oublier que de nombreuses évolutions ont eu lieu au fil des siècles. Mais tout part de la boîte à musique, créée en 1796 par un certain Antoine Favre, horloger suisse de son état, qui a eu l’idée d’intégrer ce mécanisme musical dans des montres.

Un procédé, vous vous en doutez, 100% artisanal qui a connu quelques maigres évolutions au fil des décennies. Bien évidemment, plus personne aujourd’hui n’utilise de boîtes à musique, à part peut être les collectionneurs. Et c’est pour eux que la société Zipi Box, localisée en Arizona, maintient cette activité dans le plus grand respect des traditions.

Mais il ne s’agit pas de n’importe quelle boîte à musique : les concepts imaginés par Zipi Box entièrement à la main rendent hommage aux films et aux séries les plus célèbres. De Game of Thrones à Harry Potter, en passant par Amélie Poulain ou encore La La Land, il y en a pour tous les goûts. Et le principe est resté le même malgré le poids des années : il suffit de faire tourner la petite manivelle pour laisser la magie opérer.

On vous laisse découvrir ci-dessous quelques unes des créations de Zipi Box et on vous invite à vous rendre sur le site officiel de la société pour vous procurer l’une de ces formidables pièces de collection à partir de 22 dollars pièce.

Game of Thrones


Harry Potter


Star Wars


La La Land

https://www.instagram.com/p/BifSvoVFbQz/?taken-by=zipibox


Amélie Poulain

https://www.instagram.com/p/BifS6mil8sS/?taken-by=zipibox


La Belle et la Bête

https://www.instagram.com/p/BifTGHFlijQ/?taken-by=zipibox


Pirate des Caraïbes

https://www.instagram.com/p/BifVlhxFb5P/?taken-by=zipibox


Harry Potter

https://www.instagram.com/p/BifV3J9FhgK/?taken-by=zipibox


Imaginé par : Zipi Box
Source : laughingsquid.com

Découvrir cette idée