Originaire du sud-est de la France, la société Affaires Pâtissières commercialise des tablettes de chocolat aux packagings créatifs. Ces derniers reprennent l’apparence de couvertures de livres pour une pause qui se veut à la fois sucrée et littéraire.

Quand on cherche à mettre en avant son produit, il y a un aspect à ne surtout pas négliger : le packaging. L’esthétique d’un packaging travaillé et novateur va très souvent influencer la décision d’achat chez le consommateur qui sera forcément plus séduit en comparaison d’un emballage traditionnel. Et ça, la société Affaires Pâtissières l’a bien compris.

Cette petite société du Rhône est spécialisée dans la commercialisation de tablettes de chocolat. Jusque là, son business semble tout à fait classique. Mais c’est justement dans le packaging que cette marque se différencie. En effet, pour faire parler d’elle, la marque Affaires Pâtissières a eu l’idée de commercialiser des tablettes de chocolat dans des emballages qui donnent l’illusion d’être des couvertures de livres de poche.

En collaboration avec l’illustratrice Rose Grey, Emmanuel Allasia, le créateur de la société, a donc eu cette idée à la fois maligne et pertinente pour se faire connaître. Alors certes, on ne voit pas forcément le rapport au premier abord entre la littérature et le chocolat, mais c’est justement ce contraste qui permet à cette marque de se démarquer des gros industriels et de faire parler d’elle. À noter que pour une commande de 30 tablettes, le consommateur a également la possibilité de faire personnaliser entièrement l’emballage.

Une initiative novatrice à découvrir plus en détails sur le site de la société Affaires Pâtissières. L’idée nous rappelle néanmoins celle de la marque Le Chocolat des Français, qui capitalise également beaucoup sur l’aspect de ses packagings très graphiques et artistiques.

Crédits : Affaires Pâtissières

Crédits : Affaires Pâtissières

Crédits : Affaires Pâtissières

Crédits : Affaires Pâtissières

Crédits : Affaires Pâtissières

Crédits : Affaires Pâtissières

Crédits : Affaires Pâtissières

Crédits : Affaires Pâtissières

Imaginé par : Affaire Pâtissières
Source : lefigaro.fr