Restons connectés

Ces étonnantes bouteilles de vin parlent grâce à la réalité augmentée

Publié il y a

le

En Australie, la société Treasury Wine Estates a imaginé 19 Crimes : des bouteilles de vin dont l’étiquette prend vie pour vous plonger dans une histoire fascinante. Brillant !

Si vous aimez les concepts originaux autour des bouteilles de vin alors cette innovation va vous plaire ! Imaginé par Treasury Wine Estates (une plus grosses entreprises de production de vin au monde), 19 Crimes est un vin dont l’image a été travaillée avec une intelligence assez remarquable. Si la forme de la bouteille est banale, son étiquette et l’histoire qu’elle raconte nous a vraiment étonnés.

À l’aide d’une application gratuite disponible sous Android ou iOS, le consommateur qui a la bouteille de 19 Crimes entre les mains va pouvoir animer son étiquette. Chacune d’elle présente une personne qui dévoile alors son identité et les crimes pour lesquels elle a été condamnée.

Car si la technologie semble plutôt bien fonctionner, c’est toute l’histoire derrière la marque qu’il faut présenter. 19 Crimes fait référence à la liste des 19 crimes que le régime britannique condamnait d’expulsion en Australie (qui était alors sous leur domination) à partir du XVIIIème siècle. Une sentence “pire que la mort” puisque les prisonniers étaient envoyés à l’autre bout du monde, soumis aux travaux forcés et à des sanctions physiques comme le montre l’image ci-dessous, extraite de la vidéo mais conçue, d’après le texte historique.

Crédits : 19 Crimes

Pour revenir à cette opération, on la trouve évidemment très intelligente et en parfait accord avec l’image de la marque. Chose amusante dans le vin, on parle ici du contenant plus que du contenu ce qui est assez étrange pour un produit dont l’étude des saveurs est appréciée par ceux qui le consomme. Enfin après tout, même s’il est mauvais, on pourra toujours garder la bouteille pour amuser ses amis !

Un vin que vous ne trouverez qu’en Australie (car il n’est malheureusement pas disponible sur leur site internet), au prix de 13 dollars la bouteille. Petit conseil, si vous arrivez toutefois en vous en procurer : si la bouteille continue de parler alors que votre téléphone est éteint, c’est qu’il est temps de partir se coucher !

Crédits : 19 Crimes

Crédits : 19 Crimes

Crédits : 19 Crimes


Imaginé par : Treasury Wine Estates & 19 Crimes
Source : 19crimes.com

Elle revisite la Belle et la Bête avec un projet photo sublime et effrayant

Publié il y a

le

Idée détectée par

L’artiste Chervona Vorona nous livre une interprétation photo incroyable de la Belle et la Bête avec une étonnante sculpture en papier mâché.

La Belle et la Bête est sûrement l’un des contes féériques les plus populaires au monde. Cette œuvre qui raconte la naissance d’un amour impossible entre une jeune femme et un prince devenu “Bête” a été imaginée au XVIIIème siècle par l’écrivaine Jeanne-Marie Leprince de Beaumont. Par la suite, la Belle et la Bête a été popularisée par Disney, ce qui a contribué à lui apporter le succès que nous lui connaissons aujourd’hui.

Quoi qu’il en soit, l’œuvre inspire les artistes et c’est notamment le cas de Chervona Vorona, une photographe d’origine ukrainienne fascinée par le monde fantaisiste des princesses. Cette dernière a eu l’idée de revisiter l’œuvre à sa manière en créant de toutes pièces une Bête étonnante à partir de papier mâché.

Crédits : Chervona Vorona

Son œuvre devient alors l’élément central d’un superbe projet photo, où Anhelina Pryma, une toute jeune princesse blonde, l’accompagne pour compléter le célèbre duo derrière l’objectif. En résulte un shooting magnifique, à mi-chemin entre le réel et la fantaisie, qui n’a rien à envier aux dernières productions cinématographiques de Disney. Alors oui, la Bête est ici beaucoup plus difforme et effrayante que dans l’univers Disney, mais le rendu final est assez extraordinaire et Chervona Vorona parvient à nous inviter, sans aucune difficulté, dans son univers fantaisiste.

On vous laisse découvrir ci-dessous le making-of de la sculpture en papier mâché. Et si vous souhaitez en savoir plus sur l’artiste, vous pouvez vous rendre sur sa page Facebook.

Crédits : Chervona Vorona

Crédits : Chervona Vorona

Crédits : Chervona Vorona


Imaginé par : Chervona Vorona
Source : boredpanda.com

Découvrir cette idée

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaïkovski

Publié il y a

le

Idée détectée par

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Le YouTubeur DoodleChaos a conçu une réaction en chaîne impressionnante synchronisée à la perfection avec la “Valse des fleurs” de Tchaïkovski.

Connaissez-vous la machine de Rude Goldberg ? Il s’agit d’un dispositif, imaginé par l’inventeur de même nom, qui effectue une tâche simple de manière délibérément complexe… et souvent spectaculaire. Aujourd’hui, nous allons vous présenter un travail artistique surprenant qui se base sur ce système bien connu.

Le YouTubeur DoodleChaos a en effet eu l’idée de créer une réaction en chaîne impressionnante et parfaitement synchronisée avec la “Valse des fleurs” de Tchaïkovski. Avec des petites formes géométriques en bois, il fait évoluer différentes petites billes le long d’un chemin très complexe. Mais comme si ça ne suffisait pas, DoodleChaos a eu l’idée de synchroniser cette petite épopée avec cette symphonie classique que nous connaissons tous.

Un travail impressionnant et spectaculaire qui force le respect et qui a sûrement nécessité de nombreux jours de travail. Pour information, DoodleChaos n’en est pas à son coup d’essai : on vous parlait par exemple il y a quelques mois de sa synchronisation parfaite entre le jeu LineRider et la mélodie “Dans l’antre du roi de la montagne” d’Edvard Grieg. Et si vous aimez les réactions en chaîne, on vous conseille également de découvrir les voeux créatifs de l’agence Mythologies en 2017 qui vont sûrement vous parler.

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos

Il synchronise une réaction en chaîne avec un classique de Tchaikovsky

Crédits : DoodleChaos


Imaginé par : DoodleChaos
Source : youtube.com

Découvrir cette idée

Ces artistes rendent leurs modèles invisibles en tricotant l’environnement

Publié il y a

le

Idée détectée par

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Les artistes Joseph Ford et Nina Dodd ont eu l’idée de créer un projet photographique insolite dans lequel les modèles se fondent avec le décor.

Si vous trouvez que les photos avec des modèles qui posent devant un décor se ressemblent toutes et tombent souvent dans l’ennui, alors ce projet artistique risque de vous plaire. Imaginé par le photographe Joseph Ford et l’artiste Nina Dodd, Knitted Camouflage (c’est le nom du projet) surprend par sa créativité.

Si les modèles posent de manière assez classique, leurs vêtements eux ne le sont pas. Ils ont été tricotés par Nina Dodd en fonction de l’arrière-plan devant lequel ils se trouvent ! Ainsi, les modèles semblent se confondre avec le décor donnant une illusion de transparence par le camouflage très surprenant. L’artiste français Monsieur Chat a même participé au projet avec son célèbre chat jaune (voir photo ci-dessous).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook de Joseph Ford ou directement sur son compte Instagram.

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd

Cet artiste rend ses modèles invisibles en tricotant l'environnement

Crédits : Joseph Ford et Nina Dodd


Imaginé par : Joseph Ford et Nina Dodd
Source : designboom.com

Découvrir cette idée
Advertisement
Advertisement