Coronavirus : un entrepreneur belge va lancer le vin “Clos Roquine”

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez nos solutions pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

Voici un vin qui va plaire au professeur Didier Raoult. Visiblement amusé par la médiatisation de la chloroquine ces dernières semaines, le belge Gérard Lambert a eu l’idée de lancer une marque de vin sur la base d’un jeu de mots.

Le Clos Roquine (clos faisant référence à un vignoble entouré de murs) sera en effet bientôt commercialisé. Ou comment transformer une petite blague en vin rouge, rosé ou blanc, qui sera prochainement vendu 6,50 euros la bouteille.

Proposé via un sondage sur Facebook, l’idée a visiblement été très appréciée des internautes. Précisons que Gérard Lambert dit rechercher actuellement une association ou une fondation pour les aider à récolter des fonds avec la vente du vin.

La marque a été déposée le 12 avril dernier à l’international et le vin est actuellement distribué sur quelques marchés. Pas sûr toutefois que les grands distributeurs apprécient cet humour. Blague amusante ou opportunisme marketing déplacé, je vous laisse choisir. À consommer avec modération évidemment et éviter de mélanger avec la bière… Corona. Pour en savoir plus, rendez-vos sur clos-roquine.com.

Crédits : Clos Roquine
Crédits : Clos Roquine
Crédits : Clos Roquine
Crédits : Clos Roquine

La potentielle inspiration du vin Clos Roquine, qui tourne sur les réseaux sociaux depuis quelques mois déjà

Crédits : Clos Roquine
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires