Le groupe Shaka Ponk massacré par un toréro dans un clip choc contre la corrida

Ce 14 juin, le groupe de rock Shaka Ponk livrait une prestation d’exception à l’occasion du Festival de Nîmes organisé dans les arènes. Au lendemain de cette prestation, les artistes en ont profité pour dévoiler un nouveau clip sanglant en collaboration avec l’association de défense des animaux PETA.

Un pari risqué et engagé qui intervient peu de temps après une prise de parole du chanteur du groupe, Frah, sur son compte Instagram pour dénoncer la corrida. Suite à ce message, Shaka Ponk aurait reçu des pressions de la ville de Nîmes, les menaçant même d’annuler leur prestation au festival.

C’est alors qu’ils en ont profité pour livrer une réponse claire et poignante à travers un clip choc. On y découvre les membres du groupe menés par un chef d’orchestre qui s’avère être en réalité un torero et qui va leur faire subir les pires sévices, tristement inspirés des images réelles de corrida.

Le clip qui se termine par la phrase “La corrida n’est pas un spectacle. Mais un bain de sang.”, est une véritable initiative du groupe pour démontrer la brutalité de la corrida et qui fait écho à la voix de 75 % de Français qui se disent favorables à l’interdiction de cette pratique cruelle. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de PETA.

Et pour continuer autour des dernières campagnes engagées de PETA, souvenez-vou, l’organisation avait fait chanter une dinde dans un court métrage d’animation créatif et cruel afin d’encourager l’adoption de nouvelles coutumes en éliminant la dinde de Noël au profit d’un repas vegan.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Pascale
Pascale
16 jours il y a

Bravo pour votre engagement contre la corrida ✊