Si à Noël vous vous êtes amusés à découper du papier pour faire des petites créations afin de surprendre la famille, vous allez découvrir aujourd’hui une spécialiste en la matière… et son art risque de vous scotcher. Car oui, on parle bien d’art et ce dernier porte un nom bien spécifique : il s’agit du kirie.

Pratiqué dans les cérémonies religieuses au Japon à sa naissance vers l’an 700, le kirie consiste donc à découper une feuille de papier pour créer, grâce à l’espace négatif, un motif qui prendra vie lorsque la feuille sera mise sur un fond noir par exemple. La tâche demande donc une minutie extrême car la création doit tenir en un seul morceau et il est évidemment interdit de tricher en utilisant de la colle ou du scotch (ou vous voit venir).

Et parmi les maîtres en la matière, on vous présente Masayo Fukuda. Cette japonaise a récemment dévoilé sur Twitter une de ses plus grandes oeuvres de 2018. Il s’agit d’une pieuvre aux détails impressionnants qui donnerait l’impression d’être dessinée quand elle est posée à plat. Mais quand l’artiste la manipule, on se rend compte de la précision de l’art car chaque élément qui constitue l’animal a bien été découpé. Et évidemment, on n’a pas pu résister à l’envie de vous présenter tout ça en vidéo.

Comme vous l’avez vu, la découpe se fait avec une minutie extrême à l’aide d’un petit scalpel sur un dessin réalisé auparavant par l’artiste. Une création dévoilée sur son compte Twitter et qui a beaucoup séduit sa communauté. Suivi par près de 15 000 personnes, les photos de son oeuvre ont été retweetées 35 000 fois pour plus de 100 000 j’aime ! Une belle reconnaissance qui ne s’arrête pas là puisque Masayo Fukuda va bientôt exposer son travail à la galerie Miraie Gallery à Osaka du 24 au 30 avril 2019. 🐙

Crédits : Masayo Fukuda

Crédits : Masayo Fukuda

Crédits : Masayo Fukuda

Crédits : Masayo Fukuda

Imaginé par : Masayo Fukuda
Source : twitter.com

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées