Il piège les visioconférences de sa femme en enfilant des costumes absurdes

Vous êtes sans doute bien placé aujourd’hui pour savoir à quel point le télétravail n’est pas de tout repos quand on n’est pas tout seul à la maison. Partager son bureau avec votre conjoint(e) et vos enfants peut en effet s’avérer relativement difficile pour la concentration… alors autant en rire.

C’est ce que l’on vous propose avec les photos amusantes partagées par Cara Fields, une américaine qui, comme beaucoup d’entre nous, s’est habituée aux visioconférences quotidiennes avec ses collègues pendant le confinement. De quoi donner des idées à son mari qui s’est lancé le défi d’enfiler un costume différent par jour tout en prenant soin de se placer juste derrière sa compagne pour être dans le champ de vision de sa webcam.

Partagées sur le réseau social professionnel LinkedIn, les photos de Cara sont rapidement devenues virales. Déguisé en Batman, Charlie ou encore en Power Ranger, son mari a visiblement amusé les collègues de la jeune femme ainsi que des milliers d’internautes à travers le monde. De quoi créer un rendez-vous amusant dans la journée pour décompresser un peu !

Une idée qui nous rappelle cette initiative d’une ferme aux États-Unis qui propose aux entreprises d’inviter un lama (pour la bonne cause) dans vos visioconférences. Et si vraiment vous cherchez la tranquillité, alors cette tente d’intérieur pourrait vous intéresser… à défaut de vous faire sourire.

Il piège les visioconférences de sa femme en se costumant pendant le confinement
Crédits : Cara Fields
Il piège les visioconférences de sa femme en se costumant pendant le confinement
Crédits : Cara Fields
Il piège les visioconférences de sa femme en se costumant pendant le confinement
Crédits : Cara Fields
Il piège les visioconférences de sa femme en se costumant pendant le confinement
Crédits : Cara Fields
Il piège les visioconférences de sa femme en se costumant pendant le confinement
Crédits : Cara Fields
Il piège les visioconférences de sa femme en se costumant pendant le confinement
Crédits : Cara Fields

Le post LinkedIn de Cara Fields

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires