Norvège : un Père Noël gay dans une pub inattendue de la poste nationale

En Norvège, le service de poste nationale Posten a profité de la fin d’année pour dévoiler une publicité spécial Noël comme le font de nombreuses entreprises à cette période. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’office a dévoilé un conte très différent des prises de parole des autres marques !

La publicité présente l’histoire d’un homme adulte prénommé Harry et ses différentes rencontres avec le Père Noël lorsque ce dernier venait déposer les cadeaux chez lui. Depuis ce jour, les deux hommes ressentent une véritable alchimie et attendent impatiemment chaque année de se retrouver au moment des fêtes. Jusqu’au jour où le Père Noël fait appel à des elfes, en réalité des livreurs de Posten, pour le remplacer afin qu’il puisse passer un moment en tête à tête avec Harry.

Cette campagne intitulée “Quand Harry a rencontré le Père Noël” a été réalisée par l’agence norvégienne POL qui s’est inspirée du film de 1989, “Quand Harry rencontre Sally”, où un homme et une femme se rencontrent pendant plusieurs années grâce à de joyeux hasards avant de véritablement tomber amoureux.

Posten s’approprie ainsi les contes de Noël avec un message d’amour et de tolérance afin de célébrer le 50ème anniversaire de l’abolition de la loi interdisant les relations homosexuelles en Norvège. Une publicité inattendue à découvrir ci-dessous (en anglais) qui comptabilise déjà plus d’un million de vues en 5 jours.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Chrif
Chrif
7 mois il y a

Était-il nécessaire d’utiliser l’image du père Noël qui reste l’exclusivisuté du rêve des enfants et de l’accompagner de chants d’une église ? Surtout à l’heure du rapport Sauvé sur le fléau de la pédophilie dans l’Eglise. Pas convaincu. Il est vrai que cette image a déjà été malmenée dans le cinéma. On se rappelle le titre du film : «Le père Noel est une ordure».

marou
marou
5 mois il y a
Reply to  Chrif

Bonjour, quel malheureux amalgame entre la pédophilie et l’homosexualité ! Mon dieu !