Restons connectés

Idées

Cette artiste s’incruste dans des peintures célèbres grâce au body painting

Publié il y a

le

Trina Merry est une artiste basée à New York  qui s’amuse à revisiter les oeuvres artistiques les plus célèbres en y camouflant des modèles grâce au body painting.

Les décisions de Donald Trump sont loin de faire l’unanimité aux États-Unis. On peut notamment souligner sa récente prise de position consistant à sabrer les fonds pour la culture et les arts. Une initiative qui a soulevé l’indignation chez de nombreux artistes. C’est notamment le cas de Trina Merry, une artiste spécialisée dans le body painting et basée à New York. Pour répondre à la décision du Président, elle a tout simplement eu l’idée de lancer le projet “Lust of Curency”.

Trina Merry a eu l’idée de “remasteriser” les tableaux les plus célèbres de l’Histoire en y incrustant à chaque fois un modèle en body painting. Elle a donc recréé les œuvres les plus célèbres, à l’image du fameux Cri d’Edvard Munch, avec des modèles camouflés grâce à la magie du body art.

Un projet étonnant qui a pour but de soulever un débat : quelle est la place de l’artiste dans l’oeuvre ? Qu’est-ce qui caractérise le succès d’une oeuvre : la valeur qu’on veut bien lui accorder ou le labeur du créatif à l’origine ? Quoi qu’il en soit, on aime beaucoup l’idée et on vous propose de consulter le portfolio de Trina Merry pour en apprendre plus sur son art.

“$127,500,000” (inspiré par “Salvator Mundi” de L. De Vinci)

“$119,900,000” (inspiré par “Le Cri” d’E. Munch)

“$135,000,000” (inspiré par “Portrait d’Adele Bloch-Bauer I” de G. Klimt)

“$118,000,000” (inspiré par “Nu Couché” d’A. Modigliani)

“$179,400,000” (inspiré par “Les Femmes d’Alger” de P. Picasso)

“$200,000,000” (inspiré par “Number 17A” de J. Pollock)


Imaginé par : Trina Merry
Source : designtaxi.com

    
              
    
Advertisement

Idées

Slow Control : la fourchette intelligente qui vous aide à perdre du poids

Publié il y a

le

Idée détectée par

Imaginée par une start-up française, Slow Control est une fourchette intelligente qui va vous aider à apprendre à manger plus lentement.

On parle très souvent d’alimentation équilibrée pour perdre du poids et être en bonne santé. Mais au delà du choix de son alimentation, il faut également prendre en compte le rythme des repas. Dans notre société moderne, nous avons, pour la plupart, pris la mauvaise habitude de manger très vite. Une habitude néfaste pour la santé qui peut engendrer de nombreux déséquilibres intestinaux.

C’est pour palier à ce problème que la start-up française Slow Control a mis au point une fourchette connectée et intelligente qui vous aide à manger moins vite. Le système est extrêmement simple à comprendre : la fourchette est en réalité équipée d’un capteur qui va analyser le rythme de vos bouchées. Si votre rythme est bon, une petite lumière verte s’allume pour vous le signifier. Mais si vous mangez trop vite, un signal rouge va apparaître et la fourchette va se mettre à vibrer. Vous l’avez compris, Slow Control veut tout simplement vous aider à manger beaucoup moins vite pour combattre les risques de maux d’estomac… et même vous aider à mincir.

Car de nombreuses études le prouvent, manger moins vite peut vous aider à perdre 68 à 88 calories par repas. Inventée par Jacques Lépine, la fourchette Slow Control s’appuie sur de véritables études menées par des scientifiques et elle a bien évidemment été approuvée par les nutritionnistes. Et grâce à l’application smartphone dédiée, vous allez pouvoir suivre l’évolution de vos repas et configurer le délai entre chaque bouchée. Éditée en plusieurs coloris, la fourchette Slow Control va vous aider à adopter un rythme d’alimentation sain pour un meilleur équilibre de vie. Disponible à partir de 39,90€ chez Amazon.

Crédits : Slow Control

Crédits : Slow Control

Crédits : Slow Control

Crédits : Slow Control

Crédits : Slow Control

Crédits : Slow Control


Imaginé par : Slow Control

Découvrir cette idée

Idées

Ce brûleur d’encens design simule le cratère d’un volcan à la maison

Publié il y a

le

Idée détectée par

En Corée du Sud, le studio MARK & DRAW a conçu “Aroma Mountain”, un brûleur d’encens design en forme de montagne ou de volcan.

Si les volcans sont évidemment associés à des catastrophes naturelles dramatiques (et on comprend pourquoi), ces montagnes explosives spectaculaires sont avant tout une belle illustration de la puissance de la Nature. Une image qui a inspiré le studio sud-coréen MARK & DRAW qui lui a rendu hommage avec… un brûleur d’encens !

Entièrement conçu en aluminium, ce brûleur d’encens baptisé “Aroma Mountain” veut vous apaiser avec son petit cratère fumant. Disponible en format montagne ou volcan, ce brûleur design et moderne est extrêmement simple à utiliser : il vous suffit de le soulever de son socle afin d’y insérer un bâtonnet ou un cône d’encens à l’intérieur. Le système a été conçu pour diffuser la fumée parfumante de manière uniforme dans toute la pièce.

Un objet design qui plaira sans aucun doute aux amoureux de décoration et de nature. Actuellement en campagne de crowdfunding sur Kickstarter, Aroma Mountain a déjà dépassé son objectif et sera proposé à partir de 55 dollars à son lancement. Mais comme toujours, si vous participez à la campagne, vous pouvez l’obtenir dès sa sortie avec une promotion intéressante.

Crédits : MARK & DRAW

Crédits : MARK & DRAW

Crédits : MARK & DRAW

Crédits : MARK & DRAW

Crédits : MARK & DRAW

Crédits : MARK & DRAW

Crédits : MARK & DRAW

Crédits : MARK & DRAW

Crédits : MARK & DRAW

Crédits : MARK & DRAW

Crédits : MARK & DRAW


Imaginé par : MARK & DRAW
Source : kickstarter.com

Découvrir cette idée

Idées

Voici la dernière idée de la fourrière pour bloquer votre voiture

Publié il y a

le

Idée détectée par

À New York, la société Ideas That Stick a mis au point le “Barnacle”, une invention qui se fixe sur les pare-brises des voitures pour les bloquer.

Lorsqu’une voiture est mal stationnée, généralement elle est immobilisée grâce à un sabot de Denver. Il s’agit d’un dispositif utilisé pour bloquer les roues et ainsi empêcher l’automobiliste de circuler tant qu’il n’a pas payé son amende. Mais le sabot de Denver présente deux contraintes majeures : il est lourd et encombrant à transporter, et surtout il expose ceux qui les placent au danger car ils se retrouvent à genoux et proches de la circulation.

C’est pourquoi à New York, la société Ideas That Stick a mis au point le “Barnacle”, une alternative intelligente et innovante au sabot de Denver qui immobilise le pare-brise. Le Barnacle se présente sous la forme d’un pare-soleil qui se fixe sur le pare-brise pour empêcher l’automobiliste de rouler avec son véhicule. À l’aide de deux ventouses, il est alors capable de résister à plusieurs centaines de kilos de traction. Si l’automobiliste tente de retirer le panneau par ses propres moyens, une alarme retentit.

Son fonctionnement est très simple : lorsque le conducteur a payé l’amende, il reçoit un code sur son smartphone qu’il faudra indiquer sur le Barnacle. Le panneau peut alors être retiré et il devra être remis à la municipalité dans les 24 heures. Et le principal avantage du Barnacle, c’est qu’il est aussi extrêmement facile à transporter pour les employés municipaux. Il se plie facilement lorsqu’il n’est pas installé et surtout il n’expose pas ceux qui l’installent aux dangers de la circulation.

Un projet intéressant et surprenant qui prouve que l’innovation peut toucher absolument tous les corps de métier. Mais l’initiative ne plaira bien entendu pas aux automobilistes qui sont habitués à recevoir des amendes pour non respect des règles de stationnement… Malgré tout, le Barnacle présente une faille : il ne vous empêche absolument pas de conduire… si vous passez la tête par la fenêtre !

Crédits : Ideas That Stick

Crédits : Ideas That Stick

Crédits : Ideas That Stick

Crédits : Ideas That Stick

Crédits : Ideas That Stick


Imaginé par : Ideas That Stick
Source : barnacleparking.com

Découvrir cette idée
Advertisement
Advertisement