Le développement des robots est impressionnant ! On parle d’eux et de leurs évolutions quasiment tous les jours et le résultat est aussi fascinant qu’effrayant. Car si le développement de leur intelligence et de leur faculté de motricité laissent rêveurs beaucoup de personnes, d’autres s’inquiètent de l’importance qu’ils prennent dans la société. Et tous les domaines sont touchés… même l’Art !

En voici un exemple avec l’artiste néo-zélandais Nigel Stanford qui a dévoilé récemment son nouveau titre AUTOMATICA. Dans un clip très bien réalisé, il dévoile les musiciens derrière le son, qui ne sont rien d’autre que des robots industriels KUKA qui jouent de la basse, du piano et même de la batterie.

Le résultat est tout de même impressionnant car la gestuelle des robots se fait au millimètre. Des compétences développées par les industriels des hautes technologies qui sont aujourd’hui utilisées pour faire de l’art… la parade est amusante. Le fil du clip est aussi insolite car on y voit les robots, dociles au début, qui tendent à devenir un poil plus violents comme animés par la musique qu’ils jouent. Un petit air de Terminator qui ne plaira pas à leurs détracteurs !

Crédits : Nigel Stanford

Crédits : Nigel Stanford

Crédits : Nigel Stanford

Crédits : Nigel Stanford

Crédits : Nigel Stanford

Crédits : Nigel Stanford

Crédits : Nigel Stanford

Imaginé par : Nigel Stanford
Source : ufunk.net

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées