LVMH mobilise ses usines de parfums pour produire du gel hydroalcoolique qui sera offert aux hôpitaux

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez nos solutions pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

Et oui, la nouvelle se répand vite sur les réseaux sociaux : LVMH vient d’annoncer que trois de ses usines de parfums fabriqueront désormais du désinfectant pour les mains. Habituellement là où sont confectionnés les fragrances Christian Dior et Givenchy, les usines seront donc désormais utilisées pour contrer l’éventuelle pénurie de gel hydroalcoolique dans toute la France.

Une décision prise par le groupe de luxe, en réponse à la pandémie du virus Covid-19, qui menace sérieusement la santé publique et l’économie. Les premières livraisons produites par les usines devraient arriver à destination dès demain. D’ici la semaine prochaine, LVMH espère avoir produit 12 tonnes de gel.

Le désinfectant sera réservé aux autorités sanitaires françaises et offert gratuitement aux 39 hôpitaux de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). D’ailleurs, l’AP-HP précise qu’il existe en effet des tensions d’approvisionnement sur les gels hydroalcooliques, mais encore aucun signe de rupture de stock.

Un porte-parole de l’entreprise explique qu’à travers cette initiative, “LVMH souhaite ainsi aider à prévenir la pénurie en France et permettre à de nombreuses personnes de continuer à se protéger contre le virus”. Une bonne initiative de la part du géant du luxe français qui mérite d’être saluée.

Crédits : Louis Vuitton
Crédits : Parfums Christian Dior
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires