Voilà une histoire touchante et créative comme on aime en découvrir, qui s’est passée il y a quelques jours en Écosse et dont nous souhaitions vous faire part aujourd’hui. Début novembre 2018, un jeune garçon de 7 ans prénommé Jase Copland a décidé d’envoyer une lettre pour l’anniversaire de son papa, décédé quelques mois auparavant.

Tout naturellement, Jase a rédigé un courrier et a demandé une enveloppe à Teri, sa maman, sur laquelle il a écrit : “M. le postier, pouvez-vous envoyer cette lettre au paradis pour l’anniversaire de mon papa ? Merci”

La lettre, non affranchie, a ainsi été postée et c’est avec beaucoup de surprise que la petite famille a reçu une réponse adorable de la Royal Mail (la poste britannique) le 28 novembre dernier. Une réponse adressée par un postier directement à leur domicile de Blackburn, sous forme d’une lettre signée sur laquelle est écrit le texte suivant que nous avons traduit :

Cher Jase, nous souhaitions vous tenir informé de la bonne livraison de votre courrier. Je souhaitais également profiter de l’occasion pour vous expliquer comment nous avons réussi à livrer votre lettre à votre père, au paradis. Ce fut un véritable défi d’éviter les étoiles et autres objets galactiques sur la route du paradis. Soyez rassuré, votre courrier particulièrement important a été livré. […] Je continuerai à faire tout mon possible pour livrer les courriers au paradis avec le plus grand soin.

Une réponse que la Royal Mail n’était évidemment pas obligée de faire, et qui a particulièrement touché Teri Copland, la maman de Jase qui a partagé le courrier de réponse sur Facebook en précisant la joie de son fils au retour du postier.

Un post Facebook partagé plus de 265 000 fois et dont les commentaires saluent à l’unanimité l’action de la poste britannique dans cette petite attention du quotidien qui fait beaucoup de bien au moral.

Quand à Jase, le petit écossais de 7 ans, il a fait part au média Edinburghlive de sa volonté de devenir postier plus tard “car ils doivent traverser des endroits très dangereux pour livrer le courrier”.

Crédits : Teri Copland sur Facebook

Crédits : Teri Copland sur Facebook

Source : francetvinfo.fr

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées