Atteint d’Alzheimer, cet artiste a peint son autoportrait jusqu’au bout

Le proverbe “une image vaut mille mots” ne trouvera pas de meilleur exemple que la dernière campagne de sensibilisation de l’Institut du Cerveau. Le centre de recherche parisien s’est, en effet, inspiré de la série d’autoportraits réalisée par le peintre William Utermohlen pour alerter le public sur les maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, de Parkinson, de Charcot ou la sclérose en plaques.

Pourquoi cet artiste, nous direz-vous ? Alors qu’il peint depuis plusieurs années, l’artiste américain William Utermohlen gagne finalement en notoriété à partir des années 1990 en transmettant à travers son art, les effets que la maladie d’Alzheimer exerce sur lui.

Les premiers symptômes sont apparus en 1991 mais ce ne sera qu’en 1995, qu’on lui diagnostiquera la maladie. Jusqu’en 2000, il a entrepris plusieurs autoportraits pour illustrer l’évolution de la maladie qui l’emportera en 2007. À tel point que sa dernière œuvre n’est plus que l’ombre d’un croquis, témoignant de la perte totale de représentation des perpectives, des formes et des couleurs.

Avec l’agence Publicis Conseil, l’Institut du Cerveau a donc remis en lumière cette bouleversante histoire popularisée sur les réseaux sociaux depuis maintenant plusieurs années. L’organisme a ainsi présenté un court film bercé par le morceau “Where is my mind ?” des Pixies, qui retrace l’ensemble des œuvres de l’artiste afin d’illustrer la progression de la maladie et appeler aux dons pour faire avancer la recherche.

Une histoire de vie largement popularisée via les réseaux sociaux depuis plusieurs années, que nous vous avions déjà partagée sur la page Facebook de Creapills à travers ce post.

Et pour rester dans les sensibilisations à la maladie, l’association Alzheimer Forschung Initiative avait présenté l’année dernière un film poignant qui vous met dans la peau d’une personne qui souffre d’Alzheimer. Une mise en abyme bouleversante façon glitch qui ne vous laissera pas de marbre.

S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
le lapinou du 28
le lapinou du 28
1 mois il y a

c’est assez triste de constater ce genre de choses: l’artiste a vraiment du peiner a dessiner/peindre les derniers; ça se voit.

Sandra
Sandra
1 mois il y a

Je trouve ça très courageux de la part de la personne atteinte de la maladie qui sévit encore malheureusement. Il se sera battu jusqu’au bout