Des graffitis de pénis détournés pour sensibiliser au cancer des testicules

Si on a pour habitude de vous parler de street art très réussis et créatifs sur Creapills, aujourd’hui on va vous parler… de graffitis de pénis. Mais rassurez-vous c’est pour la bonne cause, car ces graffitis peu élaborés ont la particularité de se retrouver dans toutes les grandes villes du monde. De quoi donner des idées à l’Institut national du cancer au Chili.

En partenariat avec l’agence McCann Santiago, l’Institut a eu l’idée de transformer ces graffitis populaires en supports de communication créatifs. Comment ? En collant un sticker spécifique au niveau des testicules ! Ce dernier représente une main rouge qui semble palper les organes afin de sensibiliser à l’autopalpation.

Une idée très maligne car pour le coup peu coûteuse, un simple sticker à coller, et qui peut s’appliquer partout à travers le monde tant ces graffitis sont universels. Et pour que tout le monde puisse sensibiliser de la sorte, l’agence a mis au point le site graffitesti.com sur lequel vous retrouverez le sticker à imprimer (format PNG) pour le coller sur les graffitis de pénis de votre ville.

Et pour rester dans les sensibilisations créatives autour du cancer des testicules, on ne peut que vous recommander de redécouvrir ces campagnes de l’association Cerhom (lutte contre les cancers masculins) qui détournent les films de boules… pour la bonne cause !

Les graffitis de pénis sont détournés en sensibilisation à l’aide d’un sticker qui recommande l’autopalpation

Crédits : Institut national du cancer au Chili
Crédits : Institut national du cancer au Chili
Crédits : Institut national du cancer au Chili
Crédits : Institut national du cancer au Chili
Crédits : Institut national du cancer au Chili
Crédits : Institut national du cancer au Chili
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires