Les pilules qui dopent votre créativité
Contrainte de jeter ses invendus, elle fleurit les voitures des soignants de l’hôpital de Perpignan

Contrainte de jeter ses invendus, elle fleurit les voitures des soignants de l’hôpital de Perpignan

Et si on parlait un peu des initiatives positives qui redonnent un peu confiance en l’humain en cette période trouble ? C’est ce que je compte faire en vous présentant l’initiative de Murielle Marcenac, de la société Marcenac Fleurs (grossiste à Saint-Estève), qui a eu une idée bienveillante pour soutenir les soignants à Perpignan.

Après les dernières mesures annoncées par le gouvernement, la société de Murielle ferme ses portes et avec elle, son stock de fleurs qui va rapidement être hors d’usage. Comme elle l’explique au HuffPost, plutôt que de pleurer sur son sort elle a eu l’idée d’offrir ses fleurs aux soignants de l’hôpital de Perpignan.

Lundi 2 novembre, elle a donc déposé 400 bouquets de fleurs sur les véhicules du personnel garés sur le parking de l’hôpital. Une initiative qui lui a valu de nombreux messages de remerciements de la part des personnes concernées par ce cadeau inattendu. Et pour couronner le tout, elle souhaite réitérer l’expérience sur d’autres hôpitaux et cliniques de la région toute la semaine pour écouler le reste de ses stocks.

Des fleurs qui ne vont pas changer le cours de l’histoire mais qui apportent un peu de réconfort aux soignants qui en ont bien besoin en ce moment. Une histoire qui vous rappellera sans doute le geste de cet autre fleuriste en Bretagne qui, pendant le premier confinement, a préféré fleurir les tombes de sa commune que de jeter les invendus.

Crédits : Magali Marcenac
Crédits : Murielle Mar
Crédits : Murielle Mar
Crédits : Magali Marcenac
Crédits : Magali Marcenac

Idée détectée par
Maxime Delmas
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Gustavo Adolfo Rodriguez
Gustavo Adolfo Rodriguez
21 jours il y a

Il n’est faut surtout pas se limiter à feliciter Mme Marcenac. Ce n’est pas un beau geste. C’est une grand opération marketing que nous devons lui reconnaître soit en lui offrant une bonne “pourboire”, soit en lui achetant demain un de ses produits. Parce que à elle tout ça lui a couté cher. Liberté, Fraternité, mais surtot SOLIDARITÉ. Vive la France !

Francine Miller
Francine Miller
21 jours il y a

Bravo chère dame. C’est un beau geste.

Suivez Creapills

Comme plus de 3 millions d'internautes, prenez vos pilules de créativité en suivant Creapills sur les réseaux sociaux.

Newsletter créative

Chaque lundi, recevez ma sélection des meilleures idées pour booster votre créativité marketing.

Maxime Delmas

Fondateur de Creapills, j’accompagne les entreprises en quête de créativité marketing avec 3 expertises : inspiration, conception d’activations et médiatisation. Découvrez mes services en cliquant ici.

2
0
Ajoutez un commentairex
()
x