Pour faire changer les mentalités dès le plus jeune âge, rien de mieux que de l’inculquer aux enfants à l’école. Et en la matière, le collège de Montecastelo en Espagne a marqué un grand coup en faveur de la répartition de la charge mentale au sein de la famille.

Situé dans la ville de Vigo, ce collège dispense à ses élèves, depuis novembre dernier, des cours sur les tâches ménagères avec pour objectif de développer leurs “compétences collectives”. À raison d’une heure par semaine, les élèves doivent effectuer différentes tâches, comme le repassage, le ménage, la cuisine, la couture et le bricolage. L’idée, vous l’avez compris, est d’impliquer davantage les garçons, et ce dès le plus jeune âge, dans la tenue d’une maison.

Le directeur du collège est à l’origine de cette initiative. Il souhaitait changer les mentalités pour assurer une meilleure répartition de la charge mentale. Il s’exprime au sujet de cette idée :

Les garçons doivent comprendre que ce n’est pas un travail de fille, mais que ça les concerne également. Nous, les hommes, devons mettre un véritable coup d’accélérateur. Nous avons remarqué que les cours et les conférences ne fonctionnaient pas. Alors, quoi de mieux que la pratique ?

Les parents du collège en question ont déjà remarqué les changements à la maison. En tout cas, l’initiative fait beaucoup parler et de nombreux autres collèges espagnols devraient s’y mettre à leur tour. À quand la même chose en France ?

Crédits : Colegio Montecastelo

Imaginé par : Colegio Montecastelo
Source : lci.fr

Vous aimerez aussi