“La prochaine fois que vous buvez en soirée, n’oubliez pas qu’internet se souvient de tout”. C’est sur cette phrase que se base la nouvelle campagne de communication orchestrée par DrinkWise et l’agence Clemenger BBDO Melbourne en Australie pour sensibiliser les jeunes à la consommation excessive d’alcool en soirée.

Et ce qui est particulièrement bien vu avec cette campagne, c’est qu’elle sort des sentiers battus en matière de sensibilisation. On a l’habitude de voir des opérations qui mettent en lumière les conséquences néfastes de l’alcool sur notre santé ou encore sur les dangers liés à la conduite en état d’ébriété… Mais cette campagne choisit, elle, de faire le focus sur un aspect totalement différent qui reste une problématique de taille pour les jeunes : les dangers des réseaux sociaux sur la réputation suite à ce qu’on peut faire après avoir trop bu en soirée.

Et oui, Internet se souvient de tout ce qui se passe, même après les soirées.  De nombreux jeunes se retrouvent confrontés à leurs photos en état d’ébriété publiées sur les réseaux sociaux, qui laissent parfois des marques indélébiles sur la toile… et sur leur réputation. Mais venons en aux faits : pour l’organisation DrinkWise l’agence Clemenger BBDO Melbourne a eu l’idée d’imaginer une statue qui vomit afin de sensibiliser les jeunes aux dangers des réseaux sociaux sur la réputation, le tout grâce à la réalité augmentée.

Cette statue n’existe pas réellement ; car au premier abord, les passants ne voient qu’un socle. Mais en superposant leur smartphone sur ce fameux socle, la réalité augmentée fait son effet et fait apparaître une sculpture qui illustre une scène d’excès de la vie nocturne à Melbourne. Cette oeuvre d’art numérique met en évidence plusieurs scènes, dont une mère qui semble s’occuper de sa fille en train de vomir. Un petit écriteau place le contexte de l’histoire et fait référence à un statut posté sur le web au sujet d’Anna, une jeune femme fictive qui a été “affichée” sur les réseaux sociaux suite à une soirée un peu trop arrosée… et dont la photo a aussi été un peu trop partagée.

Une campagne intelligente et pertinente qui aborde la question de l’ébriété des jeunes sous un angle qui leur parle : la réputation et leur image sur les réseaux sociaux. À noter que cinq socles ont été disséminés dans les rues de Melbourne pour faire vivre l’expérience au plus grand monde, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année qui est un marronnier évident en matière de campagnes liées à la sensibilisation à la consommation d’alcool.

Crédits : DrinkWise

Crédits : DrinkWise

Crédits : DrinkWise

Crédits : DrinkWise

Crédits : DrinkWise

Crédits : DrinkWise

Crédits : DrinkWise

Crédits : DrinkWise

Crédits : DrinkWise

Imaginé par : DrinkWise par l’agence Clemenger BBDO
Source : drinkwise.org.au