Ce scout crée une solution brillante pour éviter les douleurs aux oreilles quand on porte un masque

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez notre offre d’accompagnement pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

Dans le monde entier, le masque est l’objet de toutes les attentions en cette période de pandémie liée au Covid-19. Un accessoire indispensable pour le personnel soignant mais qui, quand il est porté toute la journée, peut engendrer des douleurs. Car si certains types de masques sont équipés de fils que l’on nouent derrière la tête, d’autres ont des élastiques qui viennent se fixer derrière les oreilles.

Mais plusieurs heures à porter un masque qui tire sur les oreilles peut entraîner des douleurs assez désagréables qui, en plus du stress de la situation, rendent les journées des soignants encore plus pénibles. Mais c’était sans compter sur l’aide d’un jeune canadien visiblement plein de ressources.

L’histoire commence lorsqu’un hôpital local a communiqué un message sur les réseaux sociaux pour trouver une solution à ce problème. Un appel qui est arrivé aux oreilles de Quinn Callander, un jeune scout passionné par la technologie et l’impression 3D. En quelques jours il conçoit un petit modèle 3D de son “protège-oreilles” et lance une dizaine d’impressions avant d’envoyer le tout à l’hôpital en question.

Le protège-oreilles de Quinn est résolument simple. Une seule pièce de matériau qui se place derrière la tête et sur lequel se fixent les élastiques : autrement dit, il épargne totalement les oreilles et en plus peut s’ajuster selon la morphologie de chacun. Une nouvelle que sa maman a partagé sur son compte Facebook et qui a impressionné bon nombre d’internautes. Le post en question a été partagé par plus de 340 000 personnes en seulement 2 jours.

Une belle histoire qui ne se termine pas là. Quinn a souhaité que son protège-oreilles soit accessible par tous et pour cela, n’importe qui peut aujourd’hui télécharger le modèle et l’imprimer à l’aide d’une imprimante 3D. Donc n’hésitez pas à partager la nouvelle autour de vous si ça peut venir en aide !

Et dans le même genre d’initiative, on vous parlait il y a quelques jours de l’idée d’Ashley Lawrence, 21 ans, qui a conçu des masques transparents afin de permettre aux personnes sourdes et malentendantes de pouvoir suivre les conversations.

Crédits : Heather Roney
Crédits : Heather Roney
Crédits : Heather Roney
Crédits : Heather Roney
Crédits : Heather Roney
Crédits : Heather Roney
Crédits : Heather Roney
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mr.L
4 mois il y a

pas biodegradable

Andre Perron
Andre Perron
9 mois il y a

cool mes que faire si on a accès a aucune imprimante 3D

Cadé
Cadé
8 mois il y a
Reply to  Andre Perron

15cm de ruban, un bouton à chaque extrémités… Ça fait le même boulot !

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez notre offre d’accompagnement pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici