“Le Baiser” est sans aucun doute l’un des tableaux les plus célèbres du peintre autrichien Gustav Klmit, réalisé entre les années 1908 et 1909. Cette peinture à l’huile recouverte de feuilles d’or est aujourd’hui conservée au Palais du Belvédère à Vienne et représente un homme qui embrasse une femme sur la joue. L’auteur, Gustav Klimt, et sa compagne Emolie Flöge en sont probablement les modèles.

Si on vous parle de tout ça, c’est parce que l’un des sculpteurs / décorateurs les plus populaires d’Italie a eu l’idée de détourner ce mythique tableau de Klimt. Dans le cadre du Carnaval de Putignano, Deni Bianco a en effet eu l’idée de créer une sculpture impressionnante qui reprend le célèbre tableau “Le Baiser” de Klimt, mais qui choisit de mettre en avant deux hommes qui s’embrassent.

Crédits : Gustav Klimt

Une œuvre spectaculaire pour ce qui est sans aucun doute l’un des carnavals les plus vieux d’Europe et qui a pour objectif, vous l’avez compris, de dénoncer l’homophobie et de montrer que l’amour est universel. Le char donne véritablement vie à cette sculpture où on peut voir les deux hommes s’approcher doucement avant de s’embrasser. Deni Bianco s’exprime au sujet de son œuvre et de ses revendications :

Nous avons choisi de donner la voix aux droits d’une minorité. Klimt a pensé à l’émancipation de la femme, nous avons décidé de détourner son tableau pour lui donner un nouveau sens. Les homophobes trouvent toujours un micro pour crier leur haine, nous voulions donner de la voix aux minorités.

Pour l’anecdote, Deni Bianco n’est pas un novice en matière de carnavals. Cet artiste de 40 ans originaire de Putignano est charretier depuis l’âge de 12 ans. On peut donc dire qu’il a marqué l’esprit du Carnaval de Putignano au fil des années et on espère qu’il parviendra à réitérer l’exploit encore et encore. On souligne en tout cas l’idée de Deni Bianco qui a détourné l’un des tableaux les plus célèbres de l’Histoire pour soutenir une bonne cause. Vous trouverez plus de photos sur ses œuvres sur son feed Instagram.

<b>Crédits :</b> Deni Bianco

Crédits : Deni Bianco

Crédits : Deni Bianco

Crédits : Deni Bianco

Crédits : Deni Bianco

Imaginé par : Deni Bianco
Source : huffingtonpost.it

Vous aimerez aussi