Si vous n’y connaissiez rien jusqu’à maintenant en matière de piments, vous allez être servis. Vous vous en doutez : les espèces de piments sont nombreuses et certaines sont bien plus fortes que d’autres. À titre d’exemple : le Carolina Reaper est considéré aujourd’hui comme le plus fort du monde, crédité de 2 millions d’unités sur l’échelle de Scoville (l’échelle de référence pour classifier les piments). À titre d’exemple, un piment d’Espelette est crédité de 2000 unités.

Et si on vous parle de tout ça aujourd’hui, c’est parce qu’un orchestre a eu la (bonne ?) idée de manger l’un de ces piments avant chaque représentation. L’idée date de 2014 et nous vient de l’Orchestre de Chambre National du Danemark où chacun de ses musiciens s’était lancé le défi d’ingurgiter l’un de ces piments avant de jouer.

Et quand on connaît un peu la puissance de ce piment, on se dit que les musiciens sont dotés d’un professionnalisme incroyable et d’une capacité certaine à prendre sur eux, car malgré la “souffrance”, ils parviennent quand même à jouer de manière remarquable.

L’orchestre est dirigé par Chili Klaus, un artiste danois spécialiste des défis pimentés. Derrière le côté absurde de l’idée, il faut savoir qu’il s’agissait pour l’orchestre d’un moyen de revendication. En 2014, ce dernier était menacé de fermeture et le fait d’ingurgiter un Carolina Reaper avant de jouer était pour eux un moyen de montrer leur détermination à toute épreuve. Et quand on sait que l’orchestre a été sauvé, on doit avouer que l’initiative fut une franche réussite !

Crédits : Chili Klaus

Crédits : Chili Klaus

Crédits : Chili Klaus

Crédits : Chili Klaus

Crédits : Chili Klaus

Crédits : Chili Klaus

Imaginé par : Chili Klaus
Source : youtube.com

Vous aimerez aussi