Les céramiques pixellisées de Masuda brouillent la frontière entre réel et virtuel

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez nos solutions pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

Pour les plus jeunes d’entre nous, facile de se rappeler des appareils Polaroïd mais beaucoup moins quand il s’agit d’un tourne-disque… Avec ces réalisations trompe-l’œil, l’artiste Japonais Toshiya Masuda nous offre un saut dans le temps et nous plonge tout droit dans les années 80 avec un style très particulier.

Si le résultat donne une impression de créations numériques en 3D, la réalité en est bien loin car il s’agit là d’objets en céramique. Son procédé consiste à dessiner ses croquis sur papier et sculpter la terre cuite avant de la cuire, à basse ou haute température, pour créer des objets à pixelliser. Appréciant la pop culture, elle se ressent également dans son travail qui s’inspire de logos d’anciens jeux vidéo.

Selon Toshiya, “la plupart des personnes pense que le digital et la céramique sont totalement opposés”, alors il a décidé de l’utiliser comme matériau créant un effet de surprise mais surtout un souvenir mémorable. En procédant ainsi, il éveille les consciences sur l’art ancestral de la céramique et souhaite éloigner les idées reçues.

Œufs au plat, bouteille de champagne, balle de baseball… son imagination n’a pas de limite et il maîtrise l’art de brouiller les pistes entre réalité et numérique à la perfection. Pour en apprendre davantage, la vidéo ci-dessous, réalisée par Keiko Art International, vous dévoile les secrets de ses créations.

Les céramiques pixellisées de Toshiya Masuda

Les céramiques pixellisées de Masuda brouillent la frontière entre réel et virtuel
Crédits : Toshiya Masuda
Les céramiques pixellisées de Masuda brouillent la frontière entre réel et virtuel
Crédits : Toshiya Masuda
Les céramiques pixellisées de Masuda brouillent la frontière entre réel et virtuel
Crédits : Toshiya Masuda
Les céramiques pixellisées de Masuda brouillent la frontière entre réel et virtuel
Crédits : Toshiya Masuda
Crédits : Toshiya Masuda
Crédits : Toshiya Masuda
Crédits : Toshiya Masuda
Crédits : Toshiya Masuda
Crédits : Toshiya Masuda
Crédits : Toshiya Masuda
Crédits : Toshiya Masuda
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires