En Italie, la saison des carnavals bat son plein ! Après vous avoir présenté l’oeuvre du charretier Deni Bianco qui a eu l’idée, pour le Carnaval de Putignano, de détourner “Le Baiser” de Klimt pour sensibiliser à l’homophobie, c’est une autre création engagée que nous allons vous présenter aujourd’hui.

C’est au Carnaval de Viareggio que les passants ont pu tomber nez à nez avec un char qui mettait en avant une incroyable baleine taille réelle plus vraie que nature, flottant littéralement dans les airs. Mais il ne s’agit pas d’une baleine comme les autres : celle-ci a la gueule grande ouverte et au lieu de voir des poissons pris au piège entre ses fanons, ce sont des déchets plastiques qui ornent cette oeuvre incroyable qui, vous l’avez compris, est une création engagée contre la pollution des mers et des océans.

View this post on Instagram

Cette baleine a un message à faire passer 🐋👏

A post shared by Creapills (@creapills) on

Derrière la mise en place de cette animatronique saisissante se cache l’ONG Greenpeace, que l’on ne présente plus, et qui signe une fois de plus une création spectaculaire pour nous ouvrir les yeux sur les conséquences de la pollution plastique que les espèces animales, plus particulièrement ici en ce qui concerne les animaux marins. L’oeuvre est incroyable et le message passe de manière explicite : une belle démonstration de la force de l’art en matière de sensibilisation écologique.

Crédits : Ale Dpl

Crédits : Ale Dpl

Crédits : Ale Dpl

Crédits : Alee Febre-Yap

Crédits : Ale Dpl

Crédits : Greenpeace / Francesco Alesi

Crédits : Greenpeace

Imaginé par : Greenpeace
Source : sbs.com.au