Adobe déploie sa propre IA générative d’images dans Photoshop

Alors que les générateurs d’images basés sur l’intelligence artificielle ne cessent de gagner du terrain, l’éditeur de logiciels graphiques Adobe vient d’annoncer qu’il développait actuellement sa propre IA générative directement intégrée à son emblématique logiciel de retouches Photoshop.

Pour le moment, Adobe travaille sur une version bêta intitulée Generative Fill qui intègre son générateur d’art basé sur l’intelligence artificielle, Adobe Firefly. Cette nouvelle fonctionnalité a pour objectif de contrer les générateurs actuels tels que Dall-E et Midjourney bien connus du grand public.

Voulant également apporter sa pierre à l’édifice pour ne pas perdre ses longueurs d’avance, l’entreprise américaine a donc également imaginé un outil capable de créer des images à partir de requêtes textuelles appelées prompt. Mais sa spécificité est qu’il permettrait aux utilisateurs d’adapter l’éclairage et le style des visuels, d’ajouter et de supprimer des éléments afin d’effectuer des modifications rapides à l’aide d’outils intuitifs.

Crédits : Adobe

Adobe a mis un point d’honneur à combiner les fonctionnalités natives de Photoshop à celles de l’intelligence artificielle pour que les adeptes du logiciel d’édition soient plus enclins à utiliser cette technologie, sans penser compromettre leur créativité.

Vidéo de présentation d’Adobe Firefly

Officiellement lancé il y a six semaines, Generative Fill se veut comme le meilleur lancement de l’entreprise depuis plusieurs années, au point d’avoir attiré plus de 100 millions d’utilisateurs actifs sur sa version bêta. Un déploiement au grand public devrait être envisagé au cours du second semestre de l’année si les tests s’avèrent concluants.

Présentation de l’outil Generative Fill

Aperçu des fonctionnalités de Generative Fill

Crédits : Adobe
Crédits : Adobe
Crédits : Adobe
Crédits : Adobe
Crédits : Adobe
S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback

[…] LIRE LA SUITE ICI […]