Facebook est-il plus addictif que la cigarette ? Pouvons-nous passer une semaine entière sans consulter nos réseaux sociaux ? Jusqu’où serions-nous capables d’aller pour avoir des likes ? Ces questions peuvent effrayer, mais elles sont pourtant le reflet d’un constat général : aujourd’hui les réseaux sociaux sont omniprésents dans notre quotidien et pour beaucoup, il s’agit d’une véritable addiction.

Ce sujet qui revient souvent (et pour cause, il est plus que jamais d’actualité) a été revisité par l’artiste Kevin Lau. Originaire de Singapour, cet artiste a réalisé une série d’illustrations minimalistes et réellement percutantes qui ont pour but de dénoncer l’addiction aux réseaux sociaux.

La pêche aux likes, un fusil en forme de logo Facebook, des médicaments en forme de boutons de réactions… Ces illustrations vraiment bien trouvées parlent d’elles mêmes et si vous passez beaucoup de temps sur les réseaux sociaux, elles vont forcément vous parler. Avec plus de 2,13 milliards d’utilisateurs actifs chaque mois sur Facebook, le sujet est plus que jamais d’actualité et mérite une certaine prise de conscience.

Pour en savoir plus sur Kevin Lau, qui réalise également de superbes illustrations sur des sujets beaucoup plus légers, on vous invite à consulter son compte Instagram qui fédère bientôt 50 000 followers. Et dans le même esprit, on vous invite à découvrir les illustrations de l’artiste français Dran qui dénonce de manière sarcastique notre société de consommation.

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Crédits : Kevin Lau

Imaginé par : Kevin Lau
Source : lacriaturacreativa.com

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées