L’artiste belge La Mine s’amuse à revisiter les métiers oubliés de notre société en les actualisant avec une bonne touche d’humour. Un savant mélange entre tradition et modernité qui va parler à la “génération internet” !

C’est un fait : notre société est en perpétuelle évolution. Qu’il s’agisse des nouvelles technologies, de la santé, de l’éducation, des transports ou encore de l’énergie, les différentes industries qui font fonctionner notre civilisation sont réinventées chaque jour pour subvenir à nos besoins. Pour autant, l’évolution a également un effet pervers sur certains métiers qui, par la force des choses, ne sont forcément plus d’actualité. Ces métiers n’ont pas su s’adapter aux changements de notre société et ont totalement été oubliés.

L’illustrateur belge La Mine a décidé de rendre hommage à ces métiers oubliés en les actualisant avec une bonne dose d’humour. Il s’amuse ainsi, à travers différentes illustrations, à revisiter certains métiers laissés totalement en désuétude pour les “remixer” avec des termes qui parlent forcément aux nouvelles générations.

Ainsi, le rémouleur devient un “rémouleur de smartphone”, tandis que le colporteur devient le “colporteur de fake news”. Une initiative originale et amusante qui fait écho à ces métiers dont on ne se souvient plus en les réactualisant avec des termes qui vont forcément parler à la “génération internet”. Quand modernité et tradition ne font plus qu’un, ça donne un joli mariage des générations à découvrir plus en détails sur le blog de l’artiste La Mine ou directement en suivant sa page Facebook.

Crédits : La Mine

Crédits : La Mine

Imaginé par : La Mine
Source : facebook.com

Vous aimerez aussi

Plus d’idées dans Les idées