Pays-Bas : un Jeu de l’Oie détourné pour sensibiliser contre le foie gras

Les fêtes de Noël arrivent à grand pas, mais il n’est pas trop tard pour faire votre liste de cadeaux au Père Noël. À ce propos, l’association de protection animale Wakker Dier a justement créé sa propre version du jeu de l’oie qui risque bien de faire mouche au moment de l’ouverture des cadeaux…

Qui dit fête, dit également occasion de se réunir en famille autour d’un grand festin où est généralement servi du foie gras. Une spécialité culinaire à base de foie frais issu de l’élevage et de l’engraissement par gavage des oies et des canards qui est notamment interdite dans plusieurs pays du monde à l’image des Pays-Bas. 

En collaboration avec l’agence Mutant, l’organisation néerlandaise a alors totalement revisité le traditionnel jeu de l’oie pour définitivement inviter les joueurs à ne plus en manger. Avec son design vintage et ses couleurs vives, le plateau apparaît comme un jeu familial mais est pourtant bien tortionnaire.

Si à l’origine, le jeu qui se joue à deux dés, a pour but d’avancer le plus vite possible en évitant les pièges, cette nouvelle version intitulée “The Goose Liver Game” devrait donner quelques sueurs froides aux joueurs. Munis de leur pion en forme de volatiles, ils vont devoir affronter les illustrations crues et les nouvelles règles entraînant le gavage, la perforation d’oesophage ou encore une grippe aviaire.

Exemples de règles :

⚪️ Case 5 “Vous êtes une femelle” : vous ne valez rien donc pour le foie gras, vous serez broyée vivante pour en faire de la nourriture ou du fumier pour chats. Retour à la case départ.

⚪️ Case 14 “Aile cassée” : vous cassez votre aile en essayant de vous échapper de votre cage. Sautez trois tours.

⚪️ Cases 31 et 44 “Œsophage perforé” : le tube d’acier qui a été poussé vers le bas a percé votre œsophage. Retournez en case 19.

⚪️ Case 59 “Votre foie n’est pas assez gras” : ce n’est que lorsque votre foie est 6 à 10 fois plus gros que la normale que l’agriculteur est satisfait. Revenez en case 13.

Ce jeu de l’oie 2.0 n’est (malheureusement) pas commercialisé et a uniquement été envoyé à une poignée de créateurs de contenus néerlandais populaires soucieux de la cause animale, ainsi qu’aux 43% des restaurateurs hollandais n’ayant toujours pas supprimé le plat de ses cartes.

Une initiative créative et provocante qui s’amuse des jeux familiaux pour sensibiliser autour d’une cause réelle et brutale qui ne cesse d’être dénoncée et exposée au fil des années mais dont les ventes continuent d’être conséquentes.

Crédits : Wakker Dier
Crédits : Wakker Dier
Crédits : Wakker Dier
Crédits : Wakker Dier
Crédits : Wakker Dier

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Newest
Oldest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
bonny
bonny
1 mois il y a

Il faut arrêter avec ce discours culpabilisant qui n’est autre qu’une forme de tyrannie. Si tu n’aimes pas, ce n’est pas une raison pour en dégoûter les autres. Marre à la fin des redresseurs de torts !