Les cimetières ne sont pas vraiment des endroits où il fait bon vivre, c’est sûr. Pourtant, certaines pierres tombales se font parfois remarquer et égayent l’ambiance, notamment grâce à leurs épitaphes créatifs ou bien même encore, selon leur architecture et leur design atypique. Pourtant, même en croyant avoir déjà tout vu, on vient de découvrir une autre tendance : celle des tombes insolites des criminels de la mafia russe.

Juste après l’effondrement de l’Union Soviétique en 1991, les big boss de la pègre de Russie ainsi que les “connections” proches du gouvernement sont devenus très riches. Dans ces années post-soviétiques chaotiques, ceux qui profitaient de leur richesse ont donc commencé à utiliser des méthodes peu conventionnelles, afin de préserver leur statut et garder leur part du gâteau. Et ce cimetière en particulier est connu pour être celui accueillant le plus de gangsters au mètre carré, car situé dans l’une des régions les plus violentes du pays.

Situé à Iekaterinbourg, il est connu pour être le dernier endroit de repos de ces mafieux, véritables stars locales, considérées parfois même comme des héros de guerre, tombés au combat. Et justement, cette partie du cimetière, entourée de jolis pins verts, est un peu plus spéciale que les autres … Pourquoi ?

Complètement peuplé d’énormes pierres tombales géantes, ce coin du cimetière est célèbre pour ses portraits ultra-réalistes en taille réelle des personnes décédées. Posant le plus souvent avec leur voitures onéreuses, nombre d’entre elles portent donc des iconiques vestes en cuir, typiques des criminels, ainsi que des costumes hors-de-prix, de grosses chaînes en or, ou des tatouages ; souvent, les personnes sont représentées tenant une cigarette ou des clés de Mercedes … Surprenant, non ?

Crédits : inconnu

Ici, nous sommes vraiment au maximum du kitch, comme vous l’auriez compris. Toutes ces tombes appartiennent à ces grands bandits du monde criminel, pour la plupart victimes de meurtres ; le tout entre les années 1990 et les années 2000. Et surtout afin d’exposer leur richesse à la vue de tous, même six pieds sous terre, les décédés tenaient à ce que des bouteilles de vin et autres fioritures soient présentes sur leur lieu de repos.

Crédits : inconnu

La modestie : pour quoi faire ? Lorsqu’on peut se permettre de prouver son capital financier depuis la tombe, en érigeant un grand monument à son effigie. Un autre niveau du narcissisme, qui dépasse tout ce que l’on peut déjà connaître, à l’image des personnalités sans doute très charismatiques de ces mafieux. Igor Osikov, un député municipal des cimetières à Rostov, explique le folklore entourant ces lieux dans son pays :

Les portraits noir et blanc, gravés au laser sur les pierres tombales, c’est un style adopté par les Russes du Sud au fur et à mesure des années. Typiquement, on choisit une photo du défunt lorsqu’il était sous son meilleur jour, comme il voudrait être rappelé. La tradition ici n’est pas d’afficher une Vierge Marie à côté de l’épitaphe, mais plutôt une photo de la personne. Qu’ils soient businessmen, docteurs, architectes ou criminels, tout le monde a le droit d’être enterré proprement et non pas laissé dans la rue. Une fois ici, ils peuvent reposer en paix.

Des pierres tombales très créatives, extravagantes et originales : qu’on aime ou pas, avouez qu’on ne voit pas ça tous les jours … (Mais bon, après tout, c’est normal en Russie.) Le résultat de tout ça ? Une série de photos étranges mais très intrigantes.

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Justin Ong

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Crédits : Denis Tarasov

Source : theguardian.com

Vous aimerez aussi