À Berlin, des sculptures d’enfants célèbrent les 32 ans de la chute du Mur

Rendez votre marque créative avec Creapills Lab. Découvrez nos solutions pour les entreprises en quête de créativité dans leur stratégie de communication & marketing. cliquez ici

Le 9 novembre 1989, un événement majeur et historique se déroulait en Allemagne : il s’agit bien évidemment de la chute du Mur de Berlin qui a divisé l’est et l’ouest de la ville durant 28 ans. Alors pour célébrer le 32ème anniversaire de la réunification allemande, le street artiste toulousain James Colomina a dévoilé des sculptures d’enfants, symboles d’une liberté retrouvée, au cœur de la capitale.

Pour sa première exposition à Berlin, James Colomina a choisi de déposer non pas une, mais deux œuvres en résine rouge dans la nuit du 7 au 8 novembre 2021. La première baptisée “Mandy” et située à East Side Gallery représente une fillette et son nounours en train d’escalader un morceau du mur de façon à démontrer sa quête vers un monde meilleur comme beaucoup l’ont fait avant elle. Son titre est d’ailleurs inspiré du prénom qui était le plus utilisé par les parents voulant fuir l’Allemagne de l’Est.

La seconde sculpture est un petit garçon avec un masque à gaz assis en haut d’un poteau à proximité de la voie de métro U1, sobrement intitulée “L’enfant au masque”. Ici, l’artiste s’est inspiré de l’actualité en immortalisant l’isolement entraîné par la pandémie et les masques faisant écho à la fois au Covid-19 et à la pollution de l’air.

On vous laisse découvrir ci-dessous les œuvres empreintes d’histoire de James Colomina, à retrouver également sur son compte Instagram. Et pour rester dans le contexte du street art engagé, on vous propose de (re)découvrir les créations déchirantes de Shamsia Hassani : première street artiste afghane.

“Mandy”

Crédits : James Colomina
Crédits : James Colomina
Crédits : James Colomina
Crédits : James Colomina
Crédits : James Colomina

“L’enfant au masque”

Crédits : James Colomina
Crédits : James Colomina
Crédits : James Colomina
Crédits : James Colomina

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires