Admettez-le, on s’est tous déjà un peu imaginé astronaute ou explorateur, à arriver les premiers sur des terres inconnues, des territoires encore inexplorés. Cela rejoint justement le sujet de ce court-métrage, qui porte sur la conquête de l’espace. Avec une fin des plus inattendues, “Asteria” a beaucoup de mérite, notamment celui de faire réfléchir sur notre rapport à l’autre. En tout cas, nous sommes certains d’une chose : c’est que ce court-métrage va vous surprendre !

Le pitch ? Deux astronautes, fraîchement débarqués de leur vaisseau, viennent d’arriver sur une planète encore inhabitée. Ils essaient d’y  planter leur petit drapeau, signifiant qu’ils sont les premiers à l’avoir découverte. Seulement, rien ne va vraiment se passer comme prévu car ils vont tomber nez-à-nez avec des individus bien étranges … On vous laisse regarder (parce qu’on est sympas et qu’on ne veut pas vous spoiler) !

Ce sont 6 étudiants de l’ESMA (École Supérieure des Métiers de l’Animation) qui ont réalisé ce film d’animation : Mathieu Blanchys, Lola Grand, Alexandre Arpentinier, Tristan Lamarca, Thomas Lemaille et Jean Charles Lusseau. Dans cette école réputée dans le milieu, les étudiants ont un an pour réaliser un court-métrage, à la fin de leur cursus.

Celui-ci a d’ailleurs été sélectionné aux Oscars du court-métrage aux Etats-Unis, une cérémonie qui récompense les meilleurs «courts» internationaux. L’événement est organisé par Shorts TV et régi par l’Académie des Oscars. Une nomination qui aura permis à Asteria d’être diffusé dans 800 salles du monde entier. Décidément, un film né sous une bonne étoile !

Et si vous avez aimé Asteria et que vous voulez encore plus de petits films d’animation de qualité, on vous conseille de regarder Achoo, l’histoire de ce petit dragon incapable de cracher du feu, ou directement de regarder les courts-métrages sélectionnés par l’équipe de Creapills. Bon visionnage !

Crédits : Asteria

Crédits : Asteria

Crédits : Asteria

Crédits : Asteria

Crédits : Asteria

Imaginé par : 6 étudiants de l’ESMA
Source : youtube.com

Vous aimerez aussi